La Banque de France vient d’annoncer les résultats de l’activité optique sur les 3 derniers mois (décembre, janvier, février) comparés aux trois mois précédents (septembre, octobre, novembre). Premier constat : l’activité est en recul de 1,3% sur cette période. Elle s’explique principalement par une baisse des ventes en décembre 2016 (-3%) et janvier 2017 (-3%) par rapport à la même période l’année dernière.

De plus, l’activité est quasi stable corrigée des variations saisonnières* sur le mois de février 2017 vs janvier 2017, selon la note de la conjoncture de la Banque de France**.

banquedefrancenews.png

Hors optique

Plus globalement, sur les 17 secteurs suivis par l'institution, 9 affichent une tendance négative. Les activités les plus atteintes sont notamment celles de l’électronique Grand Public (-3,9%), l’horlogerie et bijouterie (-3,6%) et le textile et habillement (-2,5%). Le seul autre segment lié à la santé dans ce rapport est la pharmacie. Son activité est en hausse de 0,4%.

*On dit d’une série statistique qu’elle est corrigée des variations saisonnières lorsque les composantes saisonnières ont été éliminées

**Données établies à partir d'enquêtes auprès des chefs d'entreprise par l'intermédiaire des succursales et des antennes économiques de la Banque de France.