Délégation de tâches et optométrie

L’allongement des délais d’attente dans les cabinets d’ophtalmologie pose la question de la prise en charge de la santé visuelle des Français. Depuis le début des années 2000, le Gouvernement encourage vivement les protocoles de coopérations entre les professionnels de santé. Ainsi les ophtalmologistes s’appuient principalement sur les orthoptistes rejetant en bloc la reconnaissance de l’opticien-optométriste. Mais « une ouverture vers les opticiens sera nécessaire dans les années à venir », selon le Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof). Retrouvez ici tout ce que vous devez savoir sur les délégations de tâches et la reconnaissance de l’optométrie...