Déjà en 2016, Carte Blanche Partenaires a proposé l’offre Prysme monture et verres sans reste à charge. Le réseau de soin vient d’acquérir la distribution des marques Naf Naf et Kaporal en France, qu’il va intégrer à son offre. Jean-François Tripodi, directeur général de Carte Blanche Partenaires, nous en dit plus.

Acuité : Pourquoi se tourner vers ces deux marques ?

Jean-François Tripodi : Nous nous sommes rendu compte que certains de nos bénéficiaires recherchent des griffes autant que la qualité. Nous souhaitions répondre à leur demande, d'autant que les études de marché du secteur montrent que la marque de lunettes est le 1er des 3 critères du porteur pour choisir d’acheter chez un opticien plutôt que chez un autre. D’où notre choix de Naf Naf et Kaporal qui ont une belle reconnaissance par les consommateurs portée par une représentativité nationale avec respectivement 200 et 130 points de vente en France. Ce sont deux marques qui ne sont aujourd’hui plus présentes sur le marché de l’optique. Elles aspirent à y revenir, y compris en solaire. Les montures de vue, les solaires et les prémontées seront une exclusivité réservée aux opticiens du réseau à partir de janvier 2021.

A. : Comment s'organise cette nouvelle offre Prysme ?

J-F. T. : Nous gardons le principe et le nom, nous gardons également les prix : des montures à 30 euros, des montures à 100 euros mais avec les trois marques 1796, Naf Naf et Kaporal. Nous avons inventé ce modèle monture + verres sans reste à charge dans le réseau en 2016, en proposant du 100% Santé avant l’heure, mais avec une qualité garantie autant sur les montures que les verres. L’idée n’est pas de faire des coups marketing mais de proposer une démarche qualitative dans l'intérêt de nos bénéficiaires.

A. : Y a-t-il des changements à prévoir pour vos opticiens partenaires ?

J-F. T. : Le nombre de montures pour l’offre Prysme ne change pas : 42 modèles. Nous segmentons entre panier A et panier B, enfants, hommes, femmes, etc. La livraison est prévue à partir de mi-novembre, pour que les magasins aient tout reçu avant le 1er janvier 2021.

A. : Et passé cette première commande ?

T. : Les opticiens du réseau n’ont pas d’obligation dans la durée. La seule exigence est d’exposer au minimum 28 modèles en magasin. Ensuite, l’opticien procède au renouvellement comme il le souhaite.

A. : La prochaine étape sera-t-elle de proposer votre marque de verres dans Prysme ?

J-F. T. : Non. Nous y avions songé au début, mais nous avons abandonné l’idée rapidement. Non pas par souci technique mais pour des questions de reconnaissance par les porteurs. Nous travaillons toujours avec nos 5 verriers partenaires, parmi les meilleurs mondiaux, et ce partenariat nous convient tout à fait. Côté lunetterie, nous adoptons un vrai positionnement marque. Nous fabriquons pour nous assurer d’un rapport qualité-prix qui répond aux demandes des consommateurs et proposer une véritable offre alternative à nos opticiens partenaires.

 

kaporalcbp_nafnaf.jpg

Modèle homme Kaporal et modèle femme Naf Naf
(Photo Carte Blanche Partenaires)