Profession

L’Acui’Post : #RipOpticien, « nos diplômes ne valent plus rien ! »

L’Acui’Post : #RipOpticien, « nos diplômes ne valent plus rien ! »
Aucun vote pour le moment

Depuis le début d’année, votre site Acuite.fr vous propose un nouveau rendez-vous d’information ! Chaque mercredi, découvrez ce qui fait vibrer l’optique-lunetterie sur les réseaux sociaux.

La réunion du 9 mars 2018 entre les organisations syndicales de notre secteur et la Direction de la Sécurité sociale (DSS) a laissé un goût amer à toute la profession. Alors que la Fédération nationale des opticiens de France (Fnof), le Rassemblement des opticiens de France (Rof) et le Groupement des Industriels et Fabricants de l'Optique (Gifo) en appellent à l’intervention de la ministre de la Santé, les opticiens imaginent déjà la fin de leur métier.

Pour beaucoup, la tournure prise par les négociations récentes n’augure rien de bon. A tel point que sur les réseaux sociaux est né le hashtag* #RipOpticien. Certains de vos confrères se sont même filmés alors qu’ils brûlaient leur diplôme d’optique-lunetterie en signe de contestation. Dans une vidéo réalisée et relayée par Les Opticiens Bretons sur Facebook, l’association explique : « Notre diplôme n’a plus de valeur aux yeux du Gouvernement, nous vous appelons à vous prendre en vidéo en train de déchirer ou brûler vos diplômes et nous envoyer tout cela pour réaliser une grande vidéo pour montrer notre désaccord avec le Gouvernement ».

20180321_ripopticien_acuipost.png

Notons toutefois qu’il est important de ne pas céder à la panique. Les négociations entre les syndicats et la DSS sont toujours en cours, la prochaine réunion ayant lieu le 27 mars.

Votre site acuite.fr vous tiendra informé dès que possible de la suite de la concertation.

 

Facebook, Twitter, LinkedIn... rien ne nous échappe ! Et vous pouvez aussi nous envoyer vos suggestions à l’adresse : reseaux@acuite.fr. La rédaction sélectionne pour vous chaque semaine un post qui vous étonnera, vous fera sourire, réfléchir… ou grincer des dents.

*mot-clé

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
4 commentaires
Identifiez-vous pour poster des commentaires

Fred Rygo
Bonjour

La discussion entre la DSS et les syndicats n'est que de la poudre aux yeux , ces discussions sont stériles et à coté de la plaque.
Ce sont les mutuelles et les réseaux qui vont arriver à la fin de la discussion et qui vont modifier les règles du jeu.
Le capharnaüm des prises en charge optique enrichit les mutuelles et elles n'ont aucune envie de changer les choses !! d'ailleurs elles ne sont pas assises autour de la table de discussion !! surprenant quand mème , c'est elles financent.

Mr Balbi vous demandez au fournisseurs de faire un effort , au gouvernement (en modifiant le taux de TVA) aux mutuelles et aux opticiens et les enseignes ?? elles font quoi pour les opticiens elles baissent leurs royalties ??
OPTICIENS quittez vos enseignes rapidement ,c est la seule méthode pour s'en sortir


Fred Rygo
Bonjour

La discussion entre la DSS et les syndicats n'est que de la poudre aux yeux , ces discussions sont stériles et à coté de la plaque.
Ce sont les mutuelles et les réseaux qui vont arriver à la fin de la discussion et qui vont modifier les règles du jeu.
Le capharnaüm des prises en charge optique enrichit les mutuelles et elles n'ont aucune envie de changer les choses !! d'ailleurs elles ne sont pas assises autour de la table de discussion !! surprenant quand mème , c'est elles financent.

Mr Balbi vous demandez au fournisseurs de faire un effort , au gouvernement (en modifiant le taux de TVA) aux mutuelles et aux opticiens et les enseignes ?? elles font quoi pour les opticiens elles baissent leurs royalties ??
OPTICIENS quittez vos enseignes rapidement ,c est la seule méthode pour s'en sortir


Richard Porcier
Sans défendre le gouvernement, que ferions nous, à sa place en voyant arriver une profession capable de faire des cadeaux à tour de bras, occuper incessamment le réseau publicitaire audiovisuel, sponsoriser à demeure des clubs de sport. Nous avons perdu toute crédibilité faute de ne pas avoir éjecter certaines enseignes " marchand de lunettes".
On se réveille tout à coup pour s'apercevoir qu'il serait bien d'être professionnel de santé alors que bon nombre d'entre nous fait son métier dans l'ombre sans faire d'éclat et surtout avec conscience.
…Mais les discussions ne sont pas terminées, alors gardons espoir...
Michel Deblais
Que le diplôme d'opticien ne vale plus rien est un constat du jour.
Dès demain ce seront vos magasins qui ne vaudront plus rien.
Comme le nomme Mr GERBEL, le super réseau d'état qui se mettrait en place, plus les supers réseaux d'OCAM qui feraient la deuxième couche pour les clients qui auraient échappés au premier, retireront quasiment toute valeur à votre fonds.
Il devient urgent que les opticiens en prennent conscience ,surtout ceux qui sont sous enseigne et qui suivent la politique réseaux qui leur est conseillée ou imposée.
La parole est à nos syndicats, mais s'ils n'ont que des mots pour nous défendre c'est nous les opticiens qui disparaitrons au profit des marchands de lunettes qui eux n'ont nul besoin de diplôme
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Qu’envisagez-vous de faire cet été ?

Total des votes : 203

Identification