Profession

« RAC 0 » en optique : rien n'est joué et la mobilisation continue

Average: 4.3 (4 votes)

La concertation sur la réforme du reste à charge zéro est toujours en cours et continue de susciter de vives inquiétudes et interrogations. Face à cette situation, la filière se mobilise et dénonce les conséquences négatives pour nos concitoyens.

Lors de l’émission « L’Invité des Echos » mercredi 16 mai, Jean-Pierre Champion, directeur général de Krys Group, s’est exprimé sur le sujet : « Les opticiens prennent le parti de leur patient. Il ne s’agit pas de défendre de manière corporatiste une filière, mais de voir si on saura mieux soigner ou moins bien. Force est de constater que dans la promesse d’Emmanuel Macron : il y a 2 choses : la méthode, la co-construction et le résultat, le reste à charge zéro. La co-construction n’y est pas, on reçoit diktat sur diktat. Quant au résultat, ce sera plus compliqué de renouveler ses lunettes ».

Des propos qui font écho à ceux des fabricants d’équipements optiques. Dans une vidéo et avec le hashtag #DefendsTaVue, ces derniers se mobilisent sur les réseaux sociaux. « La réforme du RAC 0 menace la Santé Visuelle des 70% de Français porteurs de lunettes », explique le Groupement des Industriels et Fabricants de l'Optique (Gifo) à l'origine de cette vidéo. Le syndicat appelle nos concitoyens à se mobiliser pour « sauver notre vue et conserver notre liberté de choix ».

Les opticiens ne sont pas en reste non plus. Sur les réseaux sociaux, certains d'entre vous invitent depuis plusieurs semaines, leurs confrères et tous les acteurs de la filière à alerter les députés et sénateurs de leur région. Cette mobilisation porte ses fruits. Les parlementaires ont interpellé récemment la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Agnès Buzyn, sur les conséquences de la réforme.

La concertation n’est pas terminée et vous avez un rôle à jouer ! Il est important de continuer à interpeller les élus, d’informer vos clients sur l’impact de cette réforme ou encore de partager la vidéo du Gifo.

Concernant les plafonds de remboursement (montures et verres), rien n’est joué non plus puisque la question sera probablement statuée seulement au moment du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2019) à l’automne.

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Que pensez-vous du protocole d’accord « RAC 0 » signé le 13 juin ?

Total des votes : 214

Identification