Lors de la 9e édition du concours Delabre Lunettes, les étudiants de l’école Supérieure d'Optique de l'Ouest (Esoo), située à Angers (49) ont été mis à l’honneur. Ces derniers ont décroché les 3 premières places du concours. Cette année, 235 inscriptions provenant de 10 écoles ont été enregistrées et 140 réalisations ont été présentées au Jury.

Pour la réalisation d’une monture dont la face est en acétate de cellulose, le palmarès est le suivant :

  • 1er prix : Lucie Caremel, Esoo Angers

1er prix : Lucie Caremel, Esoo Angers.png

  • 2e prix : Emma Lorieau, Esoo Angers

2e prix : Emma Lorieau, Esoo Angers.png

  • 3e prix : Antoine Gerot, Esoo Angers

3e prix : Antoine Gerot, Esoo Angers.png

La 4e est Romane Godard, lycée Guéhenno à Fougères (35), également meilleure apprentie de France en 2018.

 La 4e est Romane Godard, lycée Guéhenno à Fougères.png

« Les opticiens recherchant des jeunes diplômés capables de telles prouesses trouveront là un beau vivier de compétences », se réjouissent les organisateurs qui ont remis les prix dans les locaux de la Maison Familiale Rurale de Brioux-sur-Boutonne (79).

Les sept critères du concours

Le jury était composé de : Daniel Delabre, opticien-lunetier MOF et organisateur du concours, Françoise Évrard, professeur au Lycée Fresnel à Paris, Thierry Delpuech, professeur à l'Esoo d'Angers, Jean Luc et Catherine Berthelot, fabricants (Labotech) et Guy Beyer, opticien et administrateur à la MFR.

Afin de départager les montures, 7 critères ont été retenus : respect de la taille et de la forme imposées, respect de la largeur du nez imposée, régularité des épaisseurs (les cotes sont évaluées au 1/10ème de mm près), caractères techniques (validité de la conception, galbe, angle de chasse, ouverture des branches...), esthétique de la forme extérieure et des décors.

Rappelons que ce concours est ouvert aux élèves des écoles d'optique françaises, toutes classes confondues.