Profession

Information spéciale Acuinautes

Average: 5 (3 votes)

Cher(e)s Acuinautes,

 

J’espère que vous et les vôtres êtes en sécurité et que vous restez confiants.

Conscient de la situation inhabituelle provoquée par le Covid-19, Acuité, média de l’immédiat, depuis le samedi 14 mars au soir vous accompagne et vous informe au plus près de la situation de notre secteur. Cette actualité a généré des pics de forte audience, avec un record de près de 93 000 visites dans la journée. Cette semaine, vous êtes en moyenne 25 000 par jour à nous lire.

Je vous remercie chaleureusement de votre confiance.

J’en profite pour remercier également toute l’équipe en télétravail et particulièrement Marie-Dominique, Sébastien et Florent de la rédaction qui assurent avec énergie et vitalité la continuité éditoriale depuis le dimanche 15 mars, pour vous apporter une information de qualité.

En parallèle, notre équipe technique soutient la montée en charge de cette audience et a mis en place des démarches d’amélioration pour assurer la qualité d’accès à acuite.fr

Pour continuer à vous apporter un service technique de qualité, ce jeudi 26 mars en début de soirée, nous allons migrer le site et doubler la puissance de notre serveur. Objectif, renforcer les performances d’acuite.fr avec de nouvelles ressources.
L’espace de quelques heures, l’accès au site pourra être perturbé même si nous avons pris toutes les mesures pour réduire la gêne occasionnée et vous garantir une lecture des News et différents services qu’Acuité vous offre.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Prenez soin de vous.

 

Patrick Janas, opticien et fondateur d'Acuité

Avec la forte implication des équipes, commerciale, support et technique

Consulter notre dossier complet
Réagissez !
5 commentaires
Identifiez-vous pour poster des commentaires

Tatiana Connell
merci à vous, vous faîtes un super travail...
Mais quelle est la règle s'agissant des 6 jours de congés svp ?
merci
La Rédaction
Bonjour,
Merci pour votre message. Selon l'ordonnance du 25 mars, "un accord d'entreprise, ou, à défaut, un accord de branche peut déterminer les conditions dans lesquelles l'employeur est autorisé, dans la limite de six jours de congés et sous réserve de respecter un délai de prévenance qui ne peut être réduit à moins d'un jour franc, à décider de la prise de jours de congés payés acquis par un salarié, y compris avant l'ouverture de la période au cours de laquelle ils ont normalement vocation à être pris, ou à modifier unilatéralement les dates de prise de congés payés."
Cela veut dire que l’employeur peut imposer ou, au contraire, différer des vacances, pour des périodes ne pouvant excéder « six jours ouvrables ». Mais il ne peut le faire qu'avec un accord d’entreprise ou de branche.
Quentin Bayet
Merci à toute l'équipe pour son travail de lien dans la profession, son travail d'information!
N'oubliez pas votre devoir d'impartialité du "journaliste", vous êtes la référence dans notre métier et c'est une lourde responsabilité :)
Les dernières annonces...
Pratique
Identification