La prévalence de la myopie est élevée en France. C’est l’enseignement d’une étude conduite par le Pr. Nicolas Leveziel, au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Poitiers (86). Réalisée sur plus de 100 000 patients des centres Point Vision d’âge moyen de 38,5 ans, elle met en évidence une prévalence de la myopie de 39,1% d’entre eux avec :

  • 25,1% de faibles myopes
  • 10,6% de moyens myopes
  • 3,4 % de forts myopes
  • 0,5 % de très forts myopes

Les résultats de cette étude, menée à partir d’une base anonymisée de patients sous le contrôle de la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés), ont été présentés le 24 novembre dernier au Comité Scientifique du groupe Point Vision, présidé par le Pr. José Sahel, et relayés dans la revue Medicine. Ce type de cohorte, d’une ampleur sans précédent en France, ouvre de nouvelles perspectives en épidémiologie et en recherche.