Economie

L’optique, un secteur porteur du Made In France à l’honneur dans le Figaro

L’optique, un secteur porteur du Made In France à l’honneur dans le Figaro
Aucun vote pour le moment

Pour une fois, pas d’attaques sur les prix ou les marges des opticiens, mais deux articles mettant en valeur les produits (verres et montures) Made in France. L’optique occupe une place importante dans le cahier spécial « économie » du Figaro de ce mardi 19 mai. Sont notamment à l’honneur : Essilor et les lunetiers du Jura.

La puissance de frappe du « n°1 mondial des verres ophtalmiques »

Aussi parmi 10 produits qui « illustrent comment les entreprises s’attachent à privilégier une fabrication française », Varilux tient fermement sa place. « Dans l’Hexagone, le groupe Essilor dispose de cinq laboratoires (finition du verre) et de trois usines (semi-fini) et 92% des verres Varilux disposent de l’appellation Origine France Garantie depuis 2012 », expliquent nos confrères du Figaro. Et d’ajouter : « Pour continuer de progresser dans la recherche et le développement, Essilor dépense les trois quarts de son budget, 160 millions d’euros en France et emploie dans l’hexagone 300 des 550 chercheurs du groupe ».

« Positionnement premium » : le pari réussi des lunetiers du Jura

Si « la filière jurassienne de fabricants de montures n’a plus la vitalité d’autrefois », le nombre d’emplois dans les usines de la région étant passé « de 15 000 à 3 000 salariés » en 20 ans, le quotidien souligne la vitalité d’une « quarantaine de créateurs qui arrivent encore à produire quasi-exclusivement en bleu-blanc-rouge ». Vuillet-Vega, Roussilhe, Anne & Valentin, Lafont ou encore Atol sont cités en références par le journal grand public. « On a beaucoup parlé des relocalisations, en oubliant parfois qu’il y a des gens qui sont restés en France, confie au Figaro Philippe Lafont, fondateur de la marque éponyme et président du Silmo. Ce sont des lunetiers historiques qui ont permis de maintenir le savoir-faire en France », estime-t-il.  

Le label Origine France Garantie a la cote

Et pour valoriser ce savoir-faire, le label Origine France Garantie est largement plébiscité. « Décerné depuis 2011 par l’association ProFrance (...), il se veut le plus exigeant dans ce domaine », précise nos confrères. Aujourd’hui, plus de 1 200 gammes de produits de 369 entreprises sont déjà référencées et, « preuve de l’exigence du label, une entreprise sur deux ne parvient pas à passer avec succès l’audit conduit par un organisme de certification indépendant, tel Bureau Veritas ».

Notons enfin que le ministre Emmanuel Macron a lancé hier, 18 mai, la 2ème phase du programme de la Nouvelle France Industrielle, pour aider les PME et ETI à moderniser leurs outils de production. Deux mille entreprises françaises bénéficieront ainsi d’un diagnostic personnalisé d’ici la fin de l’année 2016. 

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Identification