Produit

Les méfaits du mauvais bleu, comment se protéger

Aucun vote pour le moment

Les effets néfastes de la lumière bleue commencent à être connus par les professionnels de l'optique. Une jeune chercheuse, Coralie Barrau, Ingénieur de Recherche en Optique, R&D Neuro-Bio-Sensoriel Essilor, est venue nous présenter en compagnie d'Alexandra Léonardi, Chef de Produit Essilor France, les bénéfices de protection du Crizal Forte Prevencia et la façon de présenter le produit au porteur.

La chercheuse a mis l'accent sur la présence extrêmement importante de la lumière bleue dans notre vie quotidienne tant dans notre environnement extérieur qu'intérieur où les nouvelles technologies accroissent notre exposition à la lumière bleue (tablettes, ordinateurs, éclairages LED...). Or, les nanomètres allant de 415 à 455 sont nocifs, et accroissent les risques de DMLA.

Le nouveau verre est équipé d'un photo-sélecteur protectif, fruit de la technologie exclusive Lightscan, qui laisse uniquement passer la lumière visible essentielle, notamment la turquoise, située à 480 nanomètres, tout en bloquant la nocive. Ce verre à sélection lumineuse s'adresse à tout porteur et en priorité aux enfants et aux personnes âgées, dont la vue est plus fragile.


 

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Quelle est la variation de votre chiffre d'affaires (CA) sur le mois de juillet par rapport à l'année dernière ?

Total des votes : 574

Identification