Histoire

Les bésicles et les clouants, ancêtres de nos lunettes (en images)

Les bésicles et les clouants, ancêtres de nos lunettes (en images)
Aucun vote pour le moment

Grossièrement taillées dans une monture monobloc ou constituées de verres enchâssés et reliés par un axe central, voici à quoi ressemblaient les ancêtres des lunettes. Fragiles à transporter, leur invention est tout de suite suivie de l’apparition d’étuis de protection où les motifs décoratifs servent le plus souvent à en personnaliser la propriété.

Pendant cinq siècles, ces bésicles, qui doivent leur nom au cristal de roche alors employé (le béryl), ne connaîtront aucune évolution marquante. Cuir et fanon de baleine vont progressivement laisser place au cuivre et au laiton, mais la forme de la monture reste rudimentaire : une simple face qui présente plusieurs inconvénients.

A l’époque, la correction des verres n’est pas encore adaptée à toutes les amétropies. Ils sont seulement convexes jusqu’au XVIe siècle pour compenser les vues des presbytes, puis concaves pour corriger la myopie. La monture, inconfortable, devait se tenir à la main ou être fixée par l’ajout de rubans autour de la tête.

Acuité, en collaboration avec le Musée de la Lunette de Morez, vous propose une sélection exclusive de ces premières lunettes. Et rappelez-vous un Acuinaute remportera un week-end de ski pour 2 personnes dans le Jura grâce à notre saga sur l’Histoire de la lunette et en jouant sur notre page Facebook dès le 8 décembre. Ce pourrait être vous !


Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Votre magasin est-il équipé d’une solution de prise de mesures électroniques ?

Total des votes : 1078

Identification