Profession

Profession d'orthoptiste-optométriste : l'UDO dit « non aux fausses solutions »

Aucun vote pour le moment

Suite aux résultats du sondage* que nous avons publié lundi 21 juillet concernant la création de la profession d'orthoptiste-optométriste pour la prise en charge de la santé visuelle des Français, l'Union des Opticiens (UDO) a souhaité réagir. Pour rappel, vous étiez 58,2% à penser que la création d'une quatrième profession permettrait « de réduire les délais d'attente tout en faisant évoluer notre métier ». 
Toutefois, la présidente du syndicat, Catherine de la Boulaye, ne l'entend pas de cette oreille et « s'étonne de cette action qui vise purement et simplement à fragiliser le processus national de reconnaissance de la profession d'opticien-optométriste ». Rappelons que l'initiative vient du sénateur (PS) Ronan Kerdraon qui a présenté un projet de loi « tendant à favoriser l'accès aux soins oculaires sur tout le territoire par l'organisation d'une filière de formations en santé visuelle »

Mais pour l'UDO, « la reconnaissance de la profession d'opticien-optométriste en accord avec la dynamique européenne, répond au problème du désert médical oculaire français ». Catherine de la Boulaye précise par ailleurs que la formation d'opticien-optométriste est conforme au système LMD et donc « aux exigences de sécurité en matière de santé oculaire, ce qui permet d'envisager l'accès de la filière à d'autres licenciés. » 

Interrogée en juin dernier sur cette PPL, la présidente de l'UDO nous avait alors indiqué être « favorable à tout ce qui permet de fluidifier l'accès aux soins oculaires des Français). Nous sommes donc favorables à la délégation de tâches qui doit répondre aux besoins de nos concitoyens. Nous sommes également favorables à l'amélioration de la formation initiale des opticiens vers un cursus en 3 ans dans un premier temps, puis à envisager des études de 5 ans ». En revanche, le syndicat réaffirme aujourd'hui « son opposition à l'émergence d'une quatrième profession ». Il estime en effet que « cette création hybride ne résout en rien les problèmes et isolerait la France vis-à-vis de l'Europe. » 

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Votre magasin est-il équipé d’une solution de prise de mesures électroniques ?

Total des votes : 563

Identification