0%
    Magasin

    100% Santé : vos clients sont prêts à payer un reste à charge… mais attendent du conseil

    Average: 4 (5 votes)

    Comment les consommateurs perçoivent-ils la réforme 100% Santé ? Quels seront leurs intentions d’achat à partir de janvier 2020 ? Pour mieux comprendre l’opinion des consommateurs et anticiper leurs comportements face à l’offre 100% Santé et face à la baisse du plafond de remboursement, le Groupement des industriels et fabricants de l'optique (Gifo) a commandité au cabinet Gallileo Business Consulting une enquête. Elle a été menée entre avril et mai 2019 auprès de 3 000 porteurs de lunettes de vue âgés de 18 ans et plus.

    Selon l’étude, 89% des personnes interrogées se déclarent prêts à payer un reste à charge pour avoir des lunettes qui leur plaisent. Des résultats qui corroborent l’enquête menée par l’Ifop en juillet dernier* : 86% des consommateurs envisagent de payer, en plus, après la prise en charge de leur Ocam pour leur monture (hors verres).

    Des consommateurs prêts à payer un reste à charge

    Source : Ifop - Crédit : Bien Vu 

    Les opticiens ont un rôle « essentiel »

    Au final, tous ces éléments sont positifs à moins de 4 mois de la réforme 100% Santé. L’étude met surtout en avant le rôle « essentiel » des opticiens en matière de conseils. En effet, 86% des consommateurs feront confiance à l’opticien pour choisir l’équipement le plus adapté lors de leur prochain achat.

    Les résultats complets (comportements des porteurs, propension des consommateurs à payer un reste à charge, montant et motivations) de l’étude seront présentés au Silmo 2019, le vendredi 27 septembre à 14h en salle 501.

    *Enquête menée auprès d’un échantillon de 1 002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Réalisée par l’Ifop pour Santéclair par questionnaire auto-administré en ligne du 10 au 11 juillet 2019.

    Réagissez !
    1 commentaire
    Identifiez-vous pour poster des commentaires

    Benoit Machu
    De toutes façons, à force de ne rien avoir à payer et des prix tirés vers le bas, le service devient pauvre et le choix aussi, les clients seront content 1 ou 2 fois et ensuite réclameront un service plus adapté
    Les dernières annonces...
    Pratique
    Identification