Profession

« RAC 0 » : Formation, remboursement différencié… les syndicats signataires rencontrent Agnès Buzyn

Average: 5 (5 votes)

Une semaine après l’annonce par Emmanuel Macron lors du Congrès de la Mutualité française à Montpellier (34) d’un accord sur la réforme du reste à charge zéro, une réunion s’est tenue mercredi 20 juin au ministère de la Santé.

André Balbi, président du Rassemblement des Opticiens de France (Rof) et Christian Py, président du syndicat National de l’Optique Mutualiste (Synom) ont été reçus par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé. 

Le thème principal : faire le point sur les 6 derniers mois de la concertation et évoquer la suite de la réforme du « RAC 0 ». « La discussion était ouverte, c’était un temps d’échange. Nous avons évoqué tous les sujets prévus en amont et même ceux que nous n’avions pas annoncé », a confié à acuite.fr André Balbi.

Réforme de la formation

Lors de cette réunion, les annonces d’Emmanuel Macron concernant la formation des opticiens, la prévention et les futures délégations de tâches ont été confirmées. « La ministre a assuré que la réforme du reste à charge zéro ne porte pas que sur l'aspect tarifaire et constitue une première étape pour une évolution de la filière visuelle », nous a fait savoir André Balbi. Et de poursuivre : « Agnès Buzyn partage notre vision de l’opticien acteur de la santé visuelle dans la filière. Pour elle, nous sommes au même titre que l’orthoptiste un recours de proximité ».

Un comité de suivi

Comme annoncé lors du Congrès de la Mutualité Française, un comité de suivi sur la réforme du « RAC 0 » sera mis en oeuvre. Ses missions : réguler l'application de la réforme, évaluer l’impact économique pour l’activité de l’opticien ainsi que la lisibilité des contrats des Ocam.

Au cours de cette réunion, André Balbi a également évoqué les 2 sujets qui tiennent à coeur au Rof : le tiers payant pour le panier RAC 0 et le remboursement différencié. « Nous avons expliqué à la ministre que le remboursement différencié va à l’encontre des principes d’égalité d’accès aux soins et de liberté de choix de l’assuré », a ajouté le président du Rof. 

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Qu’envisagez-vous de faire cet été ?

Total des votes : 169

Identification