Le N°1 mondial continue sa politique de rachat de laboratoires indépendants de surfaçage. Une stratégie d'intégration verticale qui lui permet de garantir l'unité de la qualité des produits notamment les progressifs et les traitements, pour mieux diffuser les marques du groupe auprès des opticiens.

Ainsi, jeudi soir, EssilorLuxottica a annoncé avoir conclu un accord d’acquisition de Walman. Le plus grand réseau de laboratoires aux États-Unis a réalisé environ 500 millions de dollars (424 millions d'Euros) de chiffre d'affaires en 2020.

35 sites aux États-Unis

Walman dispose de 35 laboratoires de surfaçage de verres de prescription et de centres spécialisés dans le matériel optique et d’autres produits de santé visuelle à travers les États-Unis. Et aussi la formation, et les services marketing dédiés au point de vente.

« Walman est un partenaire de longue date qui partage l'approche orientée client d'EssilorLuxottica et sa recherche permanente d’amélioration de la qualité de service. Walman bénéficie d’une forte reconnaissance et d’une grande proximité avec ses clients, et nous investirons dans les domaines qui en font un formidable partenaire pour notre secteur », ont réagi Francesco Milleri et Paul du Saillant, respectivement directeur général et directeur général délégué d'EssilorLuxottica.

Marty Bassett, PDG de Walman, a ajouté : « C’est une étape importante pour nos clients et nos salariés. Le moment était venu pour Walman de trouver un partenaire d'investissement pour accompagner sa réussite future. Notre choix s'est porté sur EssilorLuxottica en raison de nos valeurs communes et de sa grande expérience de collaboration avec des entreprises indépendantes pour en accélérer la croissance, tout en soutenant la culture de l’entreprise et l’esprit entrepreneurial qui en ont fait le succès. »