Collection

Silmo d’Or 2017 : Focus sur les 5 nominés dans la catégorie « Design Lunette Solaire »

Average: 5 (1 vote)

Après avoir dévoilé les nominés dans la catégorie « Tendance Lunette Solaire », « Equipement de sport », « Tendance Monture Optique », « Design Monture Optique », « Vision », « Enfant », « Matériel / Equipement », « Monture innovation technologique » et « Basse Vision », Acuite.fr s’intéresse à la catégorie « Design Lunette Solaire ». Les entreprises nominées sont : Blackfin, Blake Kuwahara, Lucas De Staël, Rigard et Veronika Wildgruber.

Blackfin avec « Arc »

Cette solaire en titane a été créée en une seule pièce. Elle reprend la forme sinueuse de l’arc. Les verres sont liés par un pont qui les maintient.

blackfina.png

Blake Kuwahara avec « Gropius »

Ce modèle combine 2 montures : une ronde en acétate et une lunette aux lignes anguleuses, créant volontairement une impression de tension créative.

La partie supérieure du modèle Gropius façonné à la main s’inspire de la philosophie de design japonais « Wabi-Sabi ». Le manchon est recouvert d’un logo en argent.

Cette fusion est obtenue par un procédé exclusif nécessitant 2 mois de fabrication. Cette technique est la signature de Blake Kuwahara. La finition de chaque monture est réalisée à la main pour souligner les effets sculptés de la face et des branches.

blake.png

Lucas de Staël « Minotaure 1900 »

En cuir de vache Ingrassato, « Minotaure 1900 » est destinée aux personnes qui s'affichent avec un look osé. Cette solaire est disponible en 4 coloris : cuir de vache miel, doré dégradé, noir et papaya. Prix public conseillé de la Minotaure 1900 : 950 euros.

lucas.png

 

Rigards avec « Rosewood »

Cette paire de lunettes au design moderne a été fabriquée à la main en bois. Ce modèle audacieux et futuriste est équipé de verres miroités.

rigards.png

Veronika Wildgruber avec « Arthur »

Regroupant l’art d’habiller les yeux et le goût d’esthétiser les choses qui l’entourent, la designer berlinoise livre une nouvelle monture construite comme une vraie architecture. Avec ce nouveau concept, on devine deux blocs d’acétate se transperçant, en un jeu de formes géométriques. La barre horizontale donne l’impression de coulisser, et on retrouve toujours dans les collections de Veronika Wildgruber ce jeu de teintes ou de contrastes.

veronika.png

Écrit par la Rédaction
Average: 5 (1 vote)
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Les consommateurs souhaitent de plus en plus disposer de leur achat immédiatement. Raccourcir les délais de livraison des verres serait-il un atout significatif dans votre relation client ?

Total des votes : 398

Identification