La semaine dernière, une première attestation de déplacement dérogatoire était nécessaire pour sortir de chez soi. Face aux excès constatés, le gouvernement a décidé de se montrer plus strict. Ainsi, une nouvelle attestation a remplacé l'ancienne. Vous pouvez la télécharger en cliquant ici. Si, ce mercredi, les forces de l'ordre devraient encore se montrer compréhensives si vous sortez avec l'ancienne attestation, cette nouvelle version sera obligatoire dès demain jeudi ! D'ici là, vous pouvez toujours utiliser le précédent modèle en rajoutant l'heure à la main. Nous vous rappelons que vous devez impérativement l'avoir au format papier. Vous pouvez la recopier à la main si vous ne disposez pas d'imprimante.

Aussi, un justificatif de déplacement professionnel à remplir par l'employeur, qui indiquera notamment la durée de validité de cette dérogation, est disponible ici.

De nouvelles restrictions

Sur cette nouvelle version de l'attestation, l'heure de sortie doit être indiquée en plus de la date. Cela va avec la nouvelle mesure interdisant les sorties pour activité physique de plus d'une heure.

Désormais, ce sont 7 motifs qui vous autorisent à vous déplacer, chacun étant extrêmement précis :

  • Trajet domicile-travail, s'il est indispensable.
  • Achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle et achats de première nécessité.
  • Soins ne pouvant être différés ou assurés à distance.
  • Déplacement pour motif familial impérieux.
  • Déplacement bref, limité à une heure et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, lié à l'activité physique individuelle, promenade avec les seules personnes du domicile ou aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.

Vers un confinement d'un mois et demi ?

Nous vous rappelons que le service minimum volontaire de permanence proposé par les syndicats d'opticiens (Rof, Fnof, Synom) a été validé par le ministère des Solidarités et de la Santé et est donc mis en place.

Si « 15 jours au moins » de confinement avaient été annoncés lundi 16 mars, le conseil scientifique a aujourd'hui recommandé à l’exécutif un allongement de cette période de 4 semaines. La durée minimum du confinement serait donc de 6 semaines, pour une reprise des activité début mai au plus tôt.

Rappel : téléchargez ici votre nouvelle attestation de déplacement dérogatoire obligatoire.