Economie

Essilor finalise l'acquisition de Coastal.com

Essilor finalise l'acquisition de Coastal.com
Aucun vote pour le moment

Le verrier français vient d'annoncer la finalisation du rachat de Coastal.com l'un des leaders mondiaux de la vente d'équipements optiques en ligne, pour près de 430 millions de dollars canadiens (environ 282 millions d'euros) soit 12,45 dollars canadiens par action. Une opération déjà évoquée dans une News précédente (du 27/02/2014) et qui permettra à Essilor de renforcer ses positions sur ce segment de marché qu'il vise déjà depuis plusieurs années à travers ses filiales FramesDirect, EyeBuyDirect et à travers MyOnlineOptical. 
Basée à Vancouver (Canada), Coastal.com est cotée à la Bourse de Toronto et sur le NASDAQ et a dégagé un chiffre d'affaires de 218 millions de dollars canadiens (environ 143 millions d'euros) sur 2013. La société, fondée par Roger Hardy en 2000, conçoit et distribue une large sélection de produits : lentilles de contacts, lunettes de vue avec ou sans prescription, lunettes de soleil et accessoires divers. Son activité, réalisée à travers plusieurs sites Internet locaux, couvre principalement l'Amérique du Nord ainsi que l'Asie-Pacifique et le Brésil. Sa base de clients dépasse les 5 millions de personnes dans le monde et depuis sa création, le site a dépassé 1 milliard de dollars de ventes cumulées en septembre 2012. 

Pour Hubert Sagnières, PDG d'Essilor, « l'acquisition de Coastal.com s'inscrit dans la continuité des efforts du groupe pour qu'Internet contribue pleinement à la croissance de l'ensemble de l'industrie optique. Les ventes par Internet offrent un fort potentiel de croissance (...) ». Rappelons en effet que l'américain réalise environ 75% de son CA en lentilles de contacts, un segment en croissance de 5 à 10% par an. Les lentilles représentent un marché mondial de 7 milliards de dollars avec près de 16% de pénétration en ligne aux États-Unis. Quant à l'activité lunettes, elle a démarré en 2008 et fait 25% du CA sur un marché représentant 10 fois celui des lentilles, avec seulement 3% de pénétration en e-commerce aux États-Unis. Cette division se développe de 25% par an. 
Depuis le 1er mai, date d'intégration de Coastal.com dans le périmètre du Français, les actions du groupe ont cessé d'être cotées à la Bourse de Toronto ainsi que sur le Nasdaq. 

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Elles Proposent
Sondage

Pour vous, combien de magasins répondront aux prochains appels d’offres ?

Total des votes : 723

Identification