Evénement

Silmo 2022 : 7 lunettes avant-gardistes à découvrir sur l’espace Next

Silmo 2022 : 7 lunettes avant-gardistes à découvrir sur l’espace Next
Aucun vote pour le moment

Début 2022, le Silmo Paris lançait le concours Design Optique avec pour enjeu de stimuler la création et la volonté d’être un tremplin pour les futures générations de designers.

Pour cette première édition, le concours est présidé par Emmanuel Gallina, désigner réputé pour son éthique créative, son sens de la cohérence et son authenticité. Diplômé de l’E.N.A.D (Limoges) et de l’I.A.V (Orléans), il approfondit ses connaissances au Politecnico de Milan en obtenant un diplôme de Master en design & management. Exerçant entre Bordeaux et Milan, Emmanuel Gallina dessine, signe du mobilier et des objets pour des grandes marques, et aménage des lieux et des intérieurs dans le monde entier.

Début juillet, les membres du jury se sont réunis pour évaluer les projets reçus et retenir les plus pertinents.

Ce concours était ouvert à tous les étudiants inscrits en cursus de design, d’un niveau équivalent ou supérieur à la troisième année post-baccalauréat.

Le cahier des charges était précis pour encadrer les projets, sans limite créative : les participants devaient intégrer une démarche de design engagée pour un objet optique qu’il s’agisse de verres, de montures, de produits connectés, de basse vision ou de matériel pour les opticiens et fabricants. Les membres du jury ont examiné les dossiers en retenant la dimension design, créative et innovante, l’usage et la fonction du produit proposé et la faisabilité intrinsèque du projet.

Ces 7 projets feront l’objet d’un prototype qui sera dévoilé lors du Silmo Paris en septembre.

  • SI / Look to the future de Alessandro Battaini (NABA Nuova Accademia di Belle Arti à Milan) : un concept de lunettes de lecture pré-montées interchangeables et versatiles.
  • Knot / Inclusive Eyewear de Diego Sparta (Politecnico di Milano - Campus Bovisa Durando - Scuola del Design) : une monture destinée à des personnes handicapées.
  • Oora de Silvana Migliozzi (Politecnico di Milano) : des lunettes intelligentes destinées aux lecteurs dont l’application principale est de pouvoir annoter des textes, sauvegarder des citations… d’un simple coup d’œil.
  • Sonder de Sessa Martina (Naba Nuova Accademia di Belle Arti à Milan) : des lunettes dotées de capteurs pour éviter les maux de tête, limiter les problèmes de dos, corriger les mauvaises postures.
  • Percy de Jocelyne Boisson (École supérieure de design des Landes à Mont-de-Marsan) : un masque aquatique très profilé qui interroge sur le rôle de la vision, pour être vu sans forcément voir.
  • Googless de Vincenzo Panico (NABA Nuova Accademia di Belle Arti à Milan) :une réinvention contemporaine du pince-nez et du monocle qui joue avec les formes géométriques.
  • Unfoldable de Adi Abramov (Shenkar College of Engineering, Design and Art à Ramat Gan en Israël) : des lunettes en matériau recyclé à l’esthétique brutaliste, dotées de branches-charnières en X profilées.

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Seriez-vous prêts à vous passer des verres de présentation pour des raisons environnementales ?

Total des votes : 913

Identification