Collection

Silmo d’Or 2015 : découvrez les 5 produits nominés dans la catégorie « Monture innovation technologique »

Average: 4 (1 vote)

 Après vous avoir dévoilé les entreprises nominées dans les catégories « Basse Vision », « Equipement de sport » et « Vision », Acuite.fr se penche sur les montures en « Innovation technologique ». Les sociétés retenues sont : Baars Eyewear, Blackfin, Fidela, Fleye et Mad in Italy. Découvrez les 5 produits en détails.

Baars Eyewear avec « Victor »

Baars Eyewear est une nouvelle marque de lunetterie française, née de la rencontre entre un designer et artiste de musique électronique parisien, Guillaume Thuau et un opticien annecien, Marc-Antoine Rubaud. La particularité des lunettes, fabriquées et montées à Oyonnax (01), réside dans la charnière magnétique brevetée. Elle est composée d’un élément unique, l’aimant, qui offre davantage de résistante. De cette manière, les porteurs cassent moins fréquemment leurs lunettes.

victore.png

Victor C05

Blackfin avec « Shark-Lock »

Blackfin signe une collection de montures « originales » en titane. Deux de ses modèles aux formes rondes : BF731 Tiwi et BF732 Eagle ont entièrement été réalisés en béta-titane. Leurs particularités : un nouveau système breveté Sharklock, conçu pour fermer et régler le verre à l’intérieur de son cercle sans vis. Grâce à un profilage spécial à « dent de requin », le verre est ainsi emboîtable dans le cercle en tôle fine à l’aide d’un tournevis.

fidela.png

Modèle BF731 Tiwi

fidela2.png

Modèle BF732 Eagle

Fidela avec « Links 2 Flex » de Bugatti Eyewear

Links 2 Flex, c’est le nom de la charnière mise au point par Fidela pour la marque Bugatti Eyewear. Composée de 15 pièces réalisées en inox, elle se distingue par l’inclinaison des maillons à 25°, une double fermeture nécessitant la présence de deux axes et l’intégration de deux systèmes flex avec une double indexation. Cette nouvelle charnière va contribuer au développement de la collection Bugatti Eyewear vers de nouveaux modèles optiques et solaires, fait savoir le lunetier. (Photo non disponible)

Fleye avec « Lolan »

La face de la monture baptisée « Lolan » allie à la fois des fibres de carbone et du bois naturels. Aussi, les branches sont en béta-titane. Ce modèle « est fabriqué à la main avec 23 couches de fibre de carbone et, une couche de fibre de carbone et de bois », souligne Fleye. « Lolan » est destiné aux porteurs à la recherche de confort, de légèreté ainsi que d’un look à part.

carbone.png

Mad in Italy avec « Double Screw »

Faciliter l’ouverture du cercle de la monture et éviter d’endommager son pas de vis, tels ont été les deux axes de réflexions de Mad in Italy. Pour y parvenir, le lunetier a mis au point sur ses modèles un système de double vis. Les deux extrémités du cercle de la lunette sont assemblées grâce à une vis séparée en deux par des filetages opposés. « Ceux-ci sont vissés dans leur écrou respectif avec le filetage correspondant aux deux extrémités », précise la société italienne. De cette manière, l’opération de fermeture et d’ouverture du cercle de la monture est simplifiée et l’éventualité d’une perte de la vis est réduite.

madeinitaly.png

 

Écrit par la Rédaction
Average: 4 (1 vote)
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Elles Proposent
Sondage

Comment vous sentez-vous à l’approche du 1er janvier ?

Total des votes : 186

Identification