Des entreprises, en particulier les PME et les commerçants, reçoivent actuellement des appels téléphoniques pour une « mise en conformité » avec le Règlement européen sur la protection des données personnelles (ou RGPD), qui entre en vigueur le 25 mai 2018. Le message, alarmiste, insiste généralement sur les sanctions financières encourues et sur un prétendu mandat ou recommandation de la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) pour agir.

L'objectif des arnaqueurs de faire appeler un numéro de téléphone surtaxé, de faire signer un engagement frauduleux pour une mise en conformité, ou de collecter des informations pour préparer une escroquerie ou une attaque informatique.

La Cnil prévient : la mise en conformité au RGPD nécessite plus qu'un simple envoi d'une documentation. Elle suppose un vrai accompagnement, par une personne qualifiée pour déterminer les actions à mettre en place et assurer leur suivi.

En cas de doute, n'hésitez à contacter la Cnil au 01 53 73 22 22.