La lentille DreamLens de Precilens permet, en la portant la nuit, de modeler la cornée de façon réversible afin d’obtenir une vision nette le jour.

Ce procédé appelé CMC (Correction par Modelage Cornéen) modifie le profil antérieur cornéen par un changement de la forme des cellules : les cellules épithéliales centrales sont aplaties et le stroma est épaissi en périphérie.

Fabriquée en Boston XO, DreamLens allie perméabilité, mouillabilité et résistance à la déformation. Elle s’adresse aux personnes qui souhaitent ne pas porter de lentilles en journée : celles qui ont une mauvaise qualité de larmes, qui travaillent dans une ambiance sèche ou encore les sportifs.

Le recours à la CMC doit être décidé après un examen du porteur et une analyse complète de sa motivation. Ses yeux ne doivent pas avoir d’antécédents pathologiques et il doit être informé sur les contraintes du système (contrôles réguliers, entretien, renouvellement).

A partir d’une topographie dont le fichier de points est transmis au logiciel DreamLens, la géométrie de la lentille est calculée en fonction des différents paramètres du patient.Après une première nuit de port, une nouvelle topographie permet d’évaluer les résultats obtenus. Si ceux-ci sont satisfaisants, l’utilisation régulière peut commencer.

La totalité de la compensation est obtenue après 7 à 10 jours de port (60% dès la première nuit). Au bout d’un mois, la correction se stabilise durant toute la journée. Pour les faibles corrections, il est possible de ne porter les lentilles qu’une nuit sur deux.

DreamLens est utilisable pour les amétropies suivantes : myopie