Web&Tech

Que nous réservent Marc Simoncini et sensee.com pour 2015 ?

Que nous réservent Marc Simoncini et sensee.com pour 2015 ?
Aucun vote pour le moment

Le patron de Sensee l’affirme : « Ça va être une vraie surprise ! ». Sur le plateau de l’Invité des Echos du 15 décembre, Marc Simoncini nous a promis une vraie révolution pour 2015. Laissant planer le suspense, il annonce déjà qu’il lancera cette année son « vrai projet dont tout le monde ignore le contenu ». Toutefois, l’ouverture récente de son Showroom parisien laisse entrevoir quelques pistes. 

Hypothèse 1 : Améliorer la prise de mesure

Actuellement, le site propose plusieurs façons d’obtenir les mesures essentielles à la réalisation d’un équipement optique. Outre, l’information délivrée par l’ophtalmologiste ou encore l’opticien, un système numérique utilisant une webcam est à disposition du porteur, qui devra également s’équiper... de sa carte bancaire. Quatre étapes permettent de prendre plusieurs photos, envoyées aux opticiens Sensee pour le « bon centrage » des verres.

Ce procédé, en plus d’être fastidieux pour l’internaute qui recherche de la simplicité et de l’efficacité, est malheureusement peu fiable. Marc Simoncini compte ainsi beaucoup sur l’obligation qui a été faite aux ophtalmologistes, au travers de la loi Hamon, d’inscrire l’écart pupillaire du porteur sur l’ordonnance. Mais on peut imaginer que, depuis le temps, le fondateur de Sensee aurait trouvé une application révolutionnaire pour la prise de mesure en ligne, comme l’a également annoncé Alain Afflelou en septembre dernier.

Hypothèse 2 : Du digital au magasin physique

Cette deuxième hypothèse pourrait facilement devenir réalité. Marc Simoncini a d’ores et déjà installé récemment un premier Showroom, boulevard Haussmann dans le VIIIe arrondissement de Paris. Dans les conditions générales de vente du site Sensee, on peut lire : « Lors de sa commande, le Client déclare (...) qu’il a été informé sur le Site de sa possibilité de rencontrer un opticien dans notre showroom Sensee sur rendez-vous ». Aussi, il est indiqué que les mesures des demi-écarts pupillaires ainsi que l’essai de montures et la livraison des équipements optiques peuvent être effectués dans ce magasin, ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h.

Au même titre que Warby Parker, site e-optique de référence en Amérique de Nord, Mister Spex en Europe ou encore plus récemment d’evioo en France, Marc Simoncini pourrait alors se laisser tenter par le multicanal en créant un concept de A à Z ou en s’appuyant sur un réseau de points de vente existant. Ces exemples sont d’ailleurs le signe que la révolution numérique dans l’optique ne pourra s’opérer qu’à travers une complémentarité entre magasins physiques et plateformes digitales, ce qu’ont déjà entrepris les enseignes.

A moins que Marc Simoncini n'abandonne son projet ou envisage de revendre à un concurrent comme Warby Parker, Mister Spex ou Clearcontacts... Ce dont on doute !

warby_parker_chelsea_-_manhattan.jpg

Devanture du magasin Warby Parker dans le quarter de Chelsea à New-York. ©Acuité2014

warby_parker_interieur_du_magasin_de_chelsea.jpg

Intérieur du magasin Warby Parker de Chelsea à New-york. ©Acuité2014

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Elles Proposent
Identification