Economie

TV Reportage Mido 2014 : le marché des progressifs comme vecteur d'avenir ?

Average: 5 (1 vote)

Le marché des verres progressifs affiche d'énormes différences selon les pays d'Europe, mais la France reste en position de leader. En Italie en revanche, « il n'y a que 16% de progressifs, alors que la moyenne d'âge est peu près la même, souligne Mark Mackenzie, président-fondateur de l'institut SWV, spécialisé dans l'équipement optique et la santé visuelle. En Espagne, on est à 25-26%, et mêmes les Anglais sont en train de rattraper leur retard, sachant que le marché de bifocaux y est le plus grand d'Europe. » Or souligne le président de SWV, « plus il y a de porteurs de bifocaux âgés, plus le potentiel de marché des progressifs est important. »

Outre ces différences entre pays, il y a également des différences en termes de produits. Mark Mackenzie le rappelle : « il y a les progressifs hautement individualisés, les progressifs de nouvelle gamme et les progressifs dits « budget » (avec un bon rapport qualité/prix). On peut s'attendre à une hausse des prix sur les gammes advance (freeform de nouvelle génération). En revanche, le développement des progressifs hautement individualisés sera plus long car ils nécessitent une formation spécifique des opticiens pour que ces derniers puissent faire toutes les mesures utiles... » 

Pour revoir notre interview sur le marché de la contactologie, cliquer ici
Pour revoir notre vidéo sur le marché de l'e-optique, cliquer ici
Pour revoir notre sujet sur le marché de l'optique en Europe et la place de la France, cliquer ici.

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Elles Proposent
Sondage

Qu'est-ce qui vous inquiète le plus pour votre avenir à partir de 2020 ?

Total des votes : 648

Identification