Economie

En liquidation judiciaire, le site de lentilles Candelens cesse son activité et lèse des clients

Aucun vote pour le moment

Un mois après sa présence sur notre plateau TV au Silmo, la société Eye'at Groupe, qui rassemble les sites Santessima (vente de produits de parapharmacie sur Internet) et Candelens (vente de lentilles de contact sur Internet), a été mise en liquidation judiciaire le 14 novembre. Contrairement à ce qui avait été annoncé il y a quelques jours, ces sites ne poursuivent pas leur activité et n'honorent plus les commandes. Seules celles passées avant le 19 octobre sont expédiées. Les clients malchanceux ayant acheté leurs lentilles entre cette date et le 14 novembre ne seront pas livrés. Pire, ils ne seront probablement jamais remboursés ! Ces consommateurs ne seront pas les seuls lésés : les fournisseurs de lentilles se partageront un impayé d'environ 400 000 € et les fonds financiers, qui ont injecté ces deux dernières années 3,5 millions d'euros dans la société, ne reverront pas leur argent.

Des coûts d'acquisition clients démesurés

Selon des informations que nous nous sommes procurées, le site Candelens, créé en 2009, enregistrait 130 000 visites mensuelles et possédait une base de 25 000 clients, pour un panier moyen d'un peu plus de 70 euros. Sur les 10 premiers mois de 2012, son chiffre d'affaires atteignait 1 million d'euros. Des ventes insuffisantes pour rentabiliser l'activité, face à d'importantes dépenses de communication. De fait, pour chaque commande, le budget marketing moyen engagé se montait à 11 euros, soit près de 20% du montant HT de la vente. Ces chiffres posent la question de la pérennité de la vente de lentilles sur Internet à prix bas : comment rentabiliser une affaire avec une marge si faible et un coût d'acquisition aussi élevé ?

Déstabilisation des pure-player

Cette liquidation judiciaire d'un acteur de la vente en ligne de lentilles, qui se présentait en challenger du leader français Lentillesmoinscheres.com, augure une période difficile pour les pure-player, confirmée par les spécialistes du E-commerce : ceux-ci annoncent la fermeture à court terme de nombreux sites, dans tous les secteurs. Ces modèles exclusivement basés sur Internet risquent de perdre toute crédibilité vis-à-vis des consommateurs, de plus en plus méfiants. Toutes les études convergent : dans un contexte économique difficile, les clients s'orientent vers les plateformes établies qui leur donnent toutes les garanties de sécurité et de traçabilité (comme www.ophtalmic-online.fr) ou vers les principes drive to store (comme www.evioo.com/). Sans oublier, bien sûr, les commerces traditionnels ou les enseignes cross-canal qui mixent Internet et magasins physiques, comme www.krys.com ou www.optic2000.com. L'opticien a bel et bien encore sa place sur le marché des lentilles.

Voir aussi notre Débat TV du Silmo 2012 : Reconquérir la contactologie en magasin , avec Yann Nouchy, fondateur et président de Candelens.


Depuis sa liquidation judiciaire, Candelens a cessé son activité. Ici, la home page affichée sur le site .

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
  • agencement
    6 000 €
    -
    (50) Manche

    mobilier de magasin d'architecte, très...
Pratique
Elles Proposent
Sondage

Pour vous, combien de magasins répondront aux prochains appels d’offres ?

Total des votes : 549

Identification