Evénement

Silmo 2014 : «Pourquoi ne pas y aller serait une erreur» interview de Philippe Lafont

Aucun vote pour le moment

lafont.pngDans un peu plus de deux mois, le Mondial de l'Optique 2014 vous ouvrira ses portes pour 4 jours d'échanges et de partage. Dans l'objectif de suivre au plus près les changements économiques, d'intégrer les évolutions des marchés et de répondre aux exigences des exposants comme des visiteurs, le Silmo apporte des changements notables pour améliorer son attractivité et continuer à s'imposer comme un rendez-vous « incontournable ». Acuité a interrogé Philippe Lafont, président du salon, pour en savoir plus... 

Acuité : Comment s'annonce cette édition 2014 ?
Philippe Lafont : 
Plutôt bien car les inscriptions vont bon train. Par rapport à la même date l'an passé, nous sommes en avance. Nous récupérons des exposants comme Marchon, Aoyama ou encore De Rigo. Si nous continuons à ce rythme, le nombre de stands sera en augmentation cette année. Aussi, dans une certaine continuité avec les dernières éditions, malgré les aléas et les tensions économiques, notre position est de préserver nos valeurs appréciées par les professionnels. Le Silmo est un lieu de rendez-vous constant et attendu, un lieu de business et de rencontres fertiles. Toutefois, nous ne nous endormons pas sur nos lauriers, le salon évolue, progresse et s'adapte aux sensibilités des visiteurs comme des exposants. 

A : Quelles seront les grandes nouveautés de ce salon ?
P.L. : 
Avec près d'un millier d'exposants sur près de 80 000m², le Silmo offre un panorama exhaustif de savoir-faire variés. Pour faciliter les déplacements et faire gagner du temps aux visiteurs, nous avons redéfini sa sectorisation, enrichie par de nouveaux espaces. Au total, nous aurons 11 secteurs parfaitement identifiables :
- L'Absolutly Fabulous Laboratory (Ab Fab Lab) pour toutes les innovations technologiques, procédés, matériaux, dédiés à la fabrication de verres et montures. Surfaçage, coloration, composants, matériaux, découpe, ou encore imprimante 3D.
- L'espace Luxe regroupe joailliers, marques de luxe et grands faiseurs spécialistes des montures précieuses, pour des lunettes d'exception.
- Le Village des créateurs est le lieu où le design et les idées les plus folles s'entrechoquent pour créer les tendances de demain. 
- L'espace Verres présente les verres de sport, progressif, ophtalmique, solaire... Mais aussi minéral, organique, connecté... Ou encore antibuée, anti rayures, aminci...
- Un secteur réservé au Matériel pour opticien réunit découpe, mesures et outillage, tout le matériel pour opticien et optométriste.
- L'Opticien connecté est dédié à l'opticien et son environnement professionnel, connecté à son réseau de partenaires et à ses clients. réunit les grandes griffes de prêt-à-porter qui dévoilent leurs univers exclusif au sein du Silmo Fashion Style, tandis que les lunetiers historiques exposent leur savoir-faire intemporel.
- L'Equipement pour point de vente : mobilier, enseignes, conseils d'aménagement, sécurité...
- Et enfin, la Basse vision fournit aux opticiens et à tous les professionnels, des connaissances sur le sujet et des moyens d'aborder un problème de santé majeur.
Et comme chaque année, les visiteurs retrouveront l'atelier merchandising, les Meilleurs Ouvriers de France Lunetiers, le plateau Silmo by Acuité TV, l'exposition des Silmo d'Or, la Manufacture que nous avions inaugurée l'an passé, etc. 

A : En termes de visitorat, le calendrier sera-t-il plus en phase cette année ? 
P.L. : 
La grande question demeure celle du changement de dates car le salon se déroulera de nouveau du vendredi au lundi. C'est une nouvelle opportunité de business pour les entreprises exposantes car elle devrait permettre à un plus grand nombre de professionnel de se rendre au Silmo. Nous avons également joué la complémentarité en décalant la Silmo Academy et les ateliers attenants, qui se dérouleront sur les deux derniers jours, soit dimanche 27 et lundi 29 septembre. 

A : Quelles sont les ambitions du Silmo pour les années à venir ?
P.L : 
Dans une époque où nous sommes tous secoués, nous sommes sur une bonne tendance signe du dynamisme confirmé de la filière. Les gens y croient et continuent à nous rendre visite. Je suis tout à fait positif et je ne vois pas de raison profonde qui pourrait changer cela. Aux opticiens français, j'ai envie de dire : « Venez sur un salon où vous pourrez vous faire une idée de tout ce qui peut se faire en optique ! ». C'est le moment ou jamais de se changer les idées et de voir tout ce qui est possible pour l'avenir. img9823b.png

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Identification