Ocam

Optistya lance son réseau numérique et augmente le nombre de ses bénéficiaires

Optistya lance son réseau numérique et augmente le nombre de ses bénéficiaires

De gauche à droite : Christophe Lafond, vice-président du groupe MGEN, Isabelle Hébert, directrice groupe adjointe MGEN et Marie-Ange Negrello, vice-présidente déléguée à l’intervention sociale et à la prévention de la MNT

Average: 3 (1 vote)

Optistya poursuit le développement de son réseau ouvert. Deux nouvelles mutuelles ont rejoint la plateforme : la MNT depuis le 1er janvier et Ociane (mutuelle santé du Grand Sud-Ouest) depuis avril, portant ainsi à 4,9 millions le nombre de ses bénéficiaires pour 7 600 opticiens partenaires. En parallèle, elle a inauguré le mois dernier son réseau numérique avec le lancement d’e-Optistya.

Un taux de fréquentation en hausse et « un reste à charge maîtrisé »

En termes de fréquentation, pour seulement la MGEN, 84% des achats (avec prise en charge complémentaire) des adhérents ont été effectués auprès d’un opticien référencé en 2015, un chiffre en augmentation de plus de 20 points par rapport à 2014. En volume, les mutuelles utilisant le réseau ont comptabilisé 900 000 achats sur l’année, représentant de leur part 170 millions d’euros de prestations complémentaires versées par les adhérents. Aussi, le reste à charge moyen d’un équipement unifocal était de 129€ (354€ hors réseau), 271€ (682€ hors réseau) avec des verres progressifs. En moyenne, « il n’était que de 7€ par verre unifocal et 48€ par progressif », précise Optistya.

« Notre objectif est de répondre aux besoins des bénéficiaires et de faciliter l’accès aux soins pour un plus grand nombre. Nous garantissons le professionnel avec la qualité de l’équipement et un prix maîtrisé », a expliqué Christophe Lafond, vice-président du groupe MGEN, lors d’une conférence de presse ce 25 mai. Les chiffres l’attestent : « 76% de satisfaction pour les porteurs qui viennent dans le réseau contre 63% hors réseaux », se réjouit la plateforme.

La filière optique française a également profité de la promotion du « Made in France » dans le réseau. « Sans qu’il soit possible de quantifier l’impact, il y a une augmentation de cette production lunetière », affirme Isabelle Hébert, directrice groupe adjointe MGEN, expliquant que « des fabricants de montures en mesurent l’impact ».

E- Optistya, « le premier réseau d'optique en ligne »

Annoncé en 2015, ce réseau apporte aux adhérents un choix de lunettes et de lentilles « en assurant un haut niveau de qualité ». « Le paiement s’effectue en ligne et le tiers payant est obligatoire », fait savoir Christophe Lafond. Les porteurs ne paient ainsi que le reste à charge et les sites sont invités à leur proposer une offre « Reste à Charge Zéro ». E- Optistya référence depuis le 11 avril son premier site : easy-verres.com. « D’autres sites et enseignes suivront dans les prochains mois », assure-t-il.

Dans le détail, la commande s’effectue sur le net (uniquement dans le cadre d’un renouvellement pour les lentilles) et l’adhérent se rend ensuite en magasin. « Ce passage est obligatoire pour réceptionner sa commande et que l’opticien  procède à l’adaptation de l’équipement », précise Christophe Lafond. Et de conclure : « E- Optistya se place au même niveau d’exigence en matière de qualité que le réseau traditionnel et tout en demandant un effort tarifaire supérieur (-10% répartis par le site entre les différentes catégories de verres) ».

Réagissez !
2 commentaires
Identifiez-vous pour poster des commentaires

Philippe R Magritte
Pour être complet, il manque peut être un petit mot sur le "made in France" E-optistya :-)) c'est évidemment une blague!!! Ce qui n'est pas le cas de ce reportage de la rédaction d'acuité :-((
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Votre magasin est-il équipé d’une solution de prise de mesures électroniques ?

Total des votes : 623

Identification