0%
    Profession

    « RAC 0 » en optique : Ce que l’on sait des pistes de réforme du Gouvernement !

    Average: 1 (1 vote)

    La concertation autour de la réforme du « RAC 0 » en optique s’annonçait difficile, et elle l’est ! La Direction de la Sécurité sociale semble avancer à tâtons sur des sujets qu’elle ne maîtrise manifestement pas entièrement, sans prendre en considération les propositions formulées par les différents acteurs. Elle propose des mesures différentes selon les organismes qu’elle auditionne, ajustant son projet au fur et à mesure.

    Si les éléments nous arrivent au compte-gouttes et de manière éparse, après avoir recoupé toutes les informations, acuite.fr fait aujourd’hui le point sur les pistes avancées de la réforme « RAC 0 ».

    • Un projet de refonte de la nomenclature lié aux indices qui n'a pas de sens (Exemple mettre un indice élevé dès -3 dpt).
    • Le délai de remboursement pour le renouvellement d’un équipement repoussé à 3 ans, contre 2 ans actuellement. Une prise en charge serait toutefois possible dans ce laps de temps, en cas de changement de correction (+/ 0,50D et +/- cyl. 8°), mais pas avant un an. Aberrant pour des enfants ou un conducteur de bus. Les exemples sont nombreux; 
    • Pour avoir accès au panier « RAC 0 », les Français devraient se rendre chez des opticiens « labellisés » ou « Opticiens R » pour « responsables ». Ce label serait attribué sur un nombre de points (60 sur la base d'un questionnaire de satisfaction client de 16 questions, 20 pour l'obtention d'une certification, 20 selon le taux d'équipements RAC 0 vendus). Il faudrait vendre 25% d'équipement RAC 0 en volume... Ces critères seraient révisables tous les ans.
    • La DSS a proposé des paniers « RAC 0 » à 70€ pour une monture et 2 verres unifocaux, 140€ pour un équipement progressif et 170€ pour des verres très complexes, traitement antireflet inclus. (Les propositions faites par le ROF fin janvier étaient de 100 - 200 - 300 € sans antireflet)
    • En dehors du « RAC 0 », la DSS envisage également de revoir le plafonnement des remboursements à 100 euros pour les montures, contre 150 euros actuellement, et une baisse de 30% de la prise en charge des verres. Soit aux alentours de 320 € maximum pour un équipement unifocal. 

    La qualité des équipements, leur fiabilité sur 3 ans, la refonte de la formation à 3 ans, les délégations de tâches, rien du contenu des rapports des syndicats d'opticiens,  des industriels, des complémentaires santé et réseaux de soins n'a été pris en compte... 

    Rappelons toutefois qu’à ce jour rien n’est figé ! La révolte et l'inquiètude exprimées par l’ensemble des acteurs des filières pourraient bien faire bouger les lignes.

    Les premières annonces du ministère de la Santé sont attendues mi-juin au congrès de la Mutualité selon des informations convergentes.

    Écrit par la Rédaction
    Average: 1 (1 vote)
    Réagissez !
    3 commentaires
    Identifiez-vous pour poster des commentaires

    Emmanuel David
    La question est de savoir combien en pourcentage nous aurons de clients qui prendront les lunettes 0 RAC ?

    Si 11 % des français n achètent pas à cause du coup des lunettes. Pourquoi demander aux opticiens de réaliser au moins 25% en RAC 0 ?
    On risque de se battre pour arriver à faire le quota !
    Maxence Guillemot
    Pas besoin d’être labellise il suffit de faire comme optic 2000 objectif zéro dépense avec le forfait de la mutuelle... le réseau d'état ne rime a rien !
    Michel Deblais
    OUAI !!!! Tous chez optic 2000 !!!
    Pour que notre métier déjà bien miné soit complètement pourri , on peut faire une confiance AVEUGLE à optic 2mines
    Les dernières annonces...
    • agencement
      6 000 €
      -
      (50) Manche

      mobilier de magasin d'architecte, très...
    Pratique
    Elles Proposent
    Sondage

    Pour vous, combien de magasins répondront aux prochains appels d’offres ?

    Total des votes : 618

    Identification