Profession

Une nouvelle offre RAC 0 proposée par le verrier Verbal au Silmo 2018

Une nouvelle offre RAC 0 proposée par le verrier Verbal au Silmo 2018

Le verrier Verbal à Villepinte (93)

Average: 5 (5 votes)

Installée à Brumath, près de Strasbourg (67) depuis 1992, la société Verbal, spécialisée dans la production de verres correcteurs ophtalmiques, a été contrainte de fermer ses portes à l’été 2015. Une décision prise en raison des nouvelles règles imposées par les Ocam.

Sous l’impulsion du lunetier Pacific Group, une nouvelle structure a été créée sous le même nom. « Le groupe a racheté en 2017 la marque et le savoir-faire de Verbal pour créer un laboratoire très moderne à Villepinte (93) », a confié à acuite.fr Marc Ludwig, directeur production et technique de Verbal, qui a 20 ans d'expérience dans l'entreprise.

Laboratoire Verbal à Villepinte

Laboratoire Verbal à Villepinte

Laboratoire Verbal à Villepinte

Verbal propose comme précédemment les verres filtrants thérapeutiques CPF et Lucéo. « Notre objectif : poursuivre le savoir-faire français de Verbal fondé en 1992. Le verrier propose aujourd’hui 2 offres : Verbal bleu, comprenant des produits Made in France, fabriqués à Villepinte et Verbal orange, une gamme low-cost produite par le groupe à Shanghai. Cette dernière s’inscrit dans le cadre de la réforme RAC 0 au 1er janvier 2020 », nous a-t-il fait savoir.

« Entre 600 et 800 opticiens d’ici la fin d’année 2019 »

Pour apporter du service et se différencier, le groupe met également en place une offre packagée monture + verres « à des prix très compétitifs ». « Nous combinons le savoir en lunetterie de Pacific Group avec celui de Verbal. Le verrier prend en charge l’intégralité du montage et renvoie l’équipement prêt à être livré au client. L’opticien peut choisir entre la gamme Verbal bleu ou Verbal orange », détaille Marc Ludwig.

De retour au Silmo, du 28 septembre au 1er octobre, Verbal ne cache pas ses ambitions : « d’ici la fin d’année 2019, nous espérons compter entre 600 et 800 opticiens, soit le même nombre de clients qu’avant la fermeture. Un certain nombre d’opticiens nous sollicitent déjà énormément pour nos verres filtrants thérapeutiques CPF », conclut Marc Ludwig. 

Écrit par la Rédaction
Average: 5 (5 votes)
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Vos clients manifestent-ils un intérêt pour le made in France ?

Total des votes : 462

Identification