Profession

EP sur ordonnance : l’opticien garde la main, selon le Dr. Rottier du Snof

Aucun vote pour le moment

Suite à notre article sur l’entrée en vigueur de la mesure obligeant les ophtalmologistes à inscrire l’écart pupillaire des patients sur l’ordonnance, vous avez été nombreux à vous interroger sur notre forum. Que devez-vous faire quand l'EP indiqué par le spécialiste n’est pas le même trouvé en magasin ? Qui en est responsable ? Comment notifier la différence ? Acuité a interrogé le Dr. Jean-Bernard Rottier, du Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof), pour qu’il réponde à vos questions.

Ainsi, il estime que si la mesure trouvée par l’ophtalmologiste puis par l’opticien n’est pas la même, « cela ne pose aucun problème. C’est bien évidemment l’opticien, en tant que professionnel de l’optique, qui garde la main. Il n’aura jamais d’ennuis s’il change l’EP du patient, continue le Dr. Rottier. Il faut d’ailleurs que nous discutions avec les syndicats d’opticiens pour trouver un moyen de l’indiquer, peut-être en corrigeant directement sur la prescription. Il ne faut surtout pas renvoyer le patient vers son ophtalmologiste », conclut-il.

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Elles Proposent
Sondage

Pour vous, combien de magasins répondront aux prochains appels d’offres ?

Total des votes : 723

Identification