Santé

Jean-François Mattei, ministre de la Santé, interviewé par Valeurs Actuelles

Aucun vote pour le moment

Vers l’ouverture de cabinets spécialisés, regroupant médecins et professions paramédicales

Dans un article intitulé «La santé, c’est un besoin, pas un caprice !», le ministre de la Santé, Jean-François Mattei répond au journaliste de Valeurs Actuelles, Fabrice Madouas, sur les différentes évolutions en cours, conséquences de la diminution du nombre de médecins et qui vont modifier l’exercice de la médecine.«L’exercice en cabinet de groupe devrait progressivement s’imposer…», note le ministre de la Santé qui souligne également : «la constitution de réseaux de soin associant médecins, infirmières, aide-soignantes…». Aussi, Jean-François Mattei évoque «l’ouverture de cabinets spécialisés, regroupant médecins et professions paramédicales autour d’une même pathologie». Et de citer en exemple : «Un ophtalmo passe aujourd’hui du temps à vérifier les verres de ses patients. S’il se fait aider d’un optométricien qui le fait à sa place, il pourra consacrer plus de temps à l’aspect purement médical de la pathologie oculaire : vérifier la tension de l’œil, examiner la rétine ou le cristallin…».

Le terme d’optométricien, employé par le Pr Mattei, pourrait réconcilier tous les acteurs des professions de la vision et permettre d’élaborer une solution concrète pour la prise en charge des amétropes dans les 20 années à venir !

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Êtes-vous favorable aux cabines de téléconsultation en magasin ?

Total des votes : 4194

Identification