Magasin

Un partenaire Santéclair réaliserait en moyenne 10% de chiffre d’affaires supplémentaires

Aucun vote pour le moment

"Les 1 300 opticiens du réseau Santéclair réalise un chiffre d’affaires additionnel en moyenne de 10%, grâce à leur affiliation au réseau", a déclaré hier soir Marianne Binst, Directrice générale de la plateforme, en marge du 7ème prix de l’opticien et de l’optométriste Santéclair de l’année. Organisé dans le préstigieux cadre de l’Hôtel de Crillon à Paris, il a été l’occasion pour la Directrice Générale de Santéclair de reconnaître "qu’après des années difficiles où notre légitimité était toujours remise en cause, le climat s’est décrispé et notre logique d’être plus proche des besoins de santé entre dans les mœurs."
Par ailleurs, elle s’est félicitée qu’après "l’optique au 1er euro proposé par la MAAF en 2003, puis les AGF et MMA, le législateur nous suit aujourd’hui", avec la réforme en cours de la profession. Toutefois, Marianne Binst a admis sa crainte de voir "derrière ce progrès, une restriction du plateau technique des opticiens, malgré la bagarre que nous menons notamment avec l’AOF, l’UDO ou l’UNOCAM pour que cela ne se produise pas."

Dans le cadre de la traditionnelle remise des prix, Amandine Delannoy a reçu le prix "du jeune optométriste Santéclair de l'année" pour son mémoire sur "Les traitements du Nystagmus", un trouble de la statique oculaire caractérisé par le tremblement des yeux. Le prix du " jeune opticien Santéclair 2006" a été attribué à Marion Gouiric pour son rapport de stage effectué chez Fabienne Bourdiol, adhérente Optic 2000 à Blagnac. Cette année, le jury était composé de Christophe Bochu (opticien partenaire Santéclair), Danièle Jean (Docteur en Optométrie au Canada, enseignante à la Faculté des Sciences d’Orsay de l’Université de Paris-Sud), Bruno Noiret (Directeur Général du Groupe REV), Henry-Pierre Saulnier (Trésorier de l’Union Des Opticiens), Philippe Verplaetse (Président de l’Association des Optométristes de France) et Hans Werquin (Président de Hoya Lens France).


Amandine Delannoy, jeune optométriste Santéclair de l’année, prend la pause entre Marianne Binst (Directrice Générale de Santéclair) et Hans Werquin (Président de Hoya Lens France)


Marion Gouiric, jeune opticienne de l’année, reçoit son diplôme des mains de Henry-Pierre Saulnier (trésorier de l’UDO, à gauche) et Jean-Michel Lief (Président de Santéclair)

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Vos clients manifestent-ils un intérêt pour le made in France ?

Total des votes : 523

Identification