Ocam

Hausse des prix des complémentaires santé : Agnès Buzyn dénonce un « sabotage politique »

Hausse des prix des complémentaires santé : Agnès Buzyn dénonce un « sabotage politique »

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé

Average: 5 (4 votes)

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, tire à boulets rouges sur les complémentaires Santé qui ont annoncé une hausse de leurs tarifs en 2019, en raison de la réforme 100% Santé (autrement dit RAC 0, ndlr). « Il est hors de question que les mutuelles profitent d’une réforme à laquelle elles ont participé, qui a été négociée, qui a été signée entre tous les partenaires, pour augmenter leurs prix. Je ne le tolérerai pas. J’appelle ça un sabotage politique et je vais le dire aux mutuelles », a déclaré Agnès Buzyn sur France Culture, qui a rappelé qu’elle présidera « une réunion de suivi de la réforme le 18 décembre prochain ».

Certaines complémentaires « ont pourtant déjà envoyé des courriers à leurs assurés pour les avertir des hausses qu'elles appliqueront dès janvier et qu'elles justifient par les premières mesures du 100% Santé », a expliqué son cabinet à l'AFP.

Pour rappel, cette réforme est prise en charge aux trois-quarts par la Sécurité sociale (750 millions d’euros seront totalement assurés par l’Assurance maladie obligatoire sur les 3 secteurs (optique, audio et dentaire) et un quart par les complémentaires santé. « L’investissement qui leur était demandé pour mettre en œuvre cette réforme est modeste par rapport aux frais de gestion et au chiffre d’affaires », ajoute Agnès Buzyn.

Réagissez !
7 commentaires
Identifiez-vous pour poster des commentaires

Emmanuel David
Le scandale est surtout qu'il va falloir expliquer au client que pour une grande proportion d'entre eux le remboursement de la monture va passer de 150 a 100 euros alors que leur cotisation va augmenter . payez plus pour etre remboursez moins ... tout cela pour financer les soit disant 6 % de la population qui ne pouvait pas se payer un forfait à 29 euros.
Arnaud Renard
bonjour monsieur bourdon et les autres,

je crois que nous ne vivons pas dans le même monde et que vous ne comprenez pas le petit nombre qui nous gouverne et les faux opposants.

Un philosophe que je n'aime pas VOLTAIRE a dit l'ignorance est la plus grande maladie du genre humain. Ce n'est pas pour rien qu'il y a des gilets jaunes sont dans la rue et que beaucoup de français les soutiennent.
Nous sommes en train de disparaitre, d'être écrasé par un petit nombre.
Nous assistons à un drame.

Prenez l'exemple concret de ford bx : l 'emploi a été maintenu car subventionné pendant des années (choix politique). Les cris d 'orfraie de monsieur Le maire n'y font rien, l'emploi va disparaitre.
Madame buzyn, c'est pareil, c'est du vent. Elle est complice de ces assureurs comme monsieur Le maire de ces grosses sociétés.

En ce qui nous concerne, l'objectif étant d 'affaiblir le régime général créé après guerre, qui a bien fonctionné pendant les trente glorieuse. Il y avait le plein emploi et des hommes au service du collectif france. Il a été saboté pour reprendre l'expression de buzyn, à la fin des années 60 par idéologie et redonner du pouvoir aux patrons, à ces organismes complémentaires qui étaient beaucoup plus nombreux avant guerre (diviser pour mieux règner). Aujourd'hui ,on se rend compte qu'il y a un phénomène de concentration de ces organismes qui font pression sur les politique.

pour le financement des lunettes 80% par la sécu et 20% par les mutuelles ,c'est prendre les français pour des idiots.
par contre ,il sont prêt à donner 4000 euros pour changer de bagnole.
Vous avez le le bon politique au service du grand nombre et vous avez ceux qui sont au pouvoir depuis pompidoux
j'arrête là. Informez vous. Soit vous souhaitez la france des 30 glorieuses, soit ne vous plaignez pas.
Christian Ducher
Que croyez vous, après nous avoir imposé des grilles tarifaires, et comme ce n’est pas suffisant pour leurs tirelires, maintenant les complémentaires s’en prennent aux assurés. Le grand écart. Rien ne les arrête.
Laurent Bourdon
Bonsoir à toutes et à tous,
C'est la première fois que nous avons une ministre de la santé qui ne fait pas de courbettes au mutuelles, en incitant la fin du réseau fermé à remboursement dédifférencié sauvage. Est ce que les mutuelles augmentent parce qu'elle vont rembourser plus que d'habitude avec des tarifs imposés au professionnels inférieurs aux pratique habituelles? Je ne suis pas sûr...
Moi je pense que c'est un bonne mesure de sa part et que son coup de gueule est productif! Enfin!
Les dernières annonces...
Pratique
Elles Proposent
Sondage

Qu'est-ce qui vous inquiète le plus pour votre avenir à partir de 2020 ?

Total des votes : 566

Identification