Ocam

Santéclair promet « 1,3 milliard d'euros d'économies » si tous les Français étaient affiliés à son réseau

Santéclair promet « 1,3 milliard d'euros d'économies » si tous les Français étaient affiliés à son réseau
Aucun vote pour le moment

Santéclair a remis hier, mercredi 22 janvier, les 14èmes prix du jeune opticien et jeune optométriste 2013. L'occasion chaque année, pour la plateforme de santé, de faire un point sur son réseau de soins optiques. Alors Santéclair, c'est :
- 15 millions de chiffre d'affaires en 2013, comme en 2012 ;
- un CA généré chez les partenaires en hausse de 37% à hauteur de 191,2 millions en 2013 (140 millions en 2012) ;
-615 000 prises en charge en optique (589 000 en 2012) ;
-un panier moyen en augmentation de 2% à 331€ pour les lunettes et 126€ pour les lentilles ;
-6% des lunettes vendues en France et 4% en dépenses avec une économie moyenne de 139€.

Revenant également sur le conflit qui l'oppose au Groupe All et au Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof), Santéclair a tenu à préciser que :
-97% des équipements optiques délivrés proviennent des fabricants traditionnels ;
-seulement 3% des paires vendues sont comprises dans l'offre « Claire » pour les petits budgets ;
-5% des verres sont d'entrée de gamme, 51% moyen de gamme, 21% haut de gamme et 23% très haut de gamme, en termes de progressifs.

Enfin, avec une économie moyenne de 30% sur les équipements achetés au sein de son réseau, Santéclair estime que « plus de 1,3 milliard d'économies seraient réalisées si tous les Français bénéficiaient des avantages que nous avons négociés ».

Nouvel appel d'offres et application de géolocalisation

En 2014, Santéclair va renouveler son réseau optique avec un nouvel appel d'offres qui sera certainement finalisé à l'automne. « Avec quelques nouveautés, il sera pour l'essentiel en accord avec notre ADN : un numerus clausus pour apporter un flux de clients suffisant pour compenser la baisse de prix demandée aux opticiens, sans cela ce n'est pas viable (actuellement 2 000 opticiens sont partenaires, ndlr). Nous accorderons beaucoup d'importance aux compétences en optométrie, au plateau technique des magasins (examen de vue et adaptation de lentilles) et à la certification Afnor », a précisé la plateforme.

D'ici le 31 janvier, l'outil de géolocalisation des opticiens Santéclair va également être remis au goût du jour. « Il s'adaptera à tout type d'appareils numériques : ordinateurs, Smartphones et tablettes. Il permettra d'accéder aussi à plus d'informations sur les magasins : spécialisation, nombre d'opticiens, nombre de montures... ». Une nouvelle rubrique proposera à l'utilisateur de préparer sa visite.

Sylvie Morane-Sac et Iliana Huyet remportent les prix Santéclair 2013

Sur 60 rapports reçus par le jury, Sylvie Morane-Sac et Iliana Huyet remportent respectivement les prix Santéclair du jeune opticien et du jeune optométriste 2013. Le jury était composé cette année de Catherine de la Boulaye, présidente de l'UDO, Jean-Pierre Champion, directeur général de Krys Group, Catherine Johnston-Roussillon, directrice générale de Shamir, Xavier Lacroix, directeur général de Seiko Optical, Jean-François Marinacce, président délégué de l'UDO, Olga Prenat, directeur de la Hoya Faculty, et Henry-Pierre Saulnier, président d'honneur de l'UDO.

Sylvie Morane-Sac a passé son BTS OL à l'Institut Supérieur d'Optique de Toulouse et réalisé son stage au sein d'un magasin Lissac de la ville rose. « Après 25 ans passés dans l'aéronautique et le spatial, j'ai décidé de me reconvertir au moment d'une restructuration de l'entreprise, a-t-elle expliqué hier soir. Plus jeune, j'avais envie de faire ‘optique' mais bonne élève, on ma dit ‘tu vas pas t'arrêter à un bac+2'. Donc ça y est, aujourd'hui je suis opticienne », s'est-elle réjouie. Iliana Huyet a été récompensée pour son travail d'étude et de recherche au sujet de l'évolution de la densitométrie cornéenne chez les sujets sains et les sujets greffés, réalisé dans le cadre de sa Licence d'optique professionnel à la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université d'Aix-Marseille. Son stage au CHU de la Timone lui « a permis de m'orienter vers le milieu médical du métier et ça montre que les optométristes peuvent avoir une place dans ce milieu », a-t-elle confié enthousiasmé. Chacune des lauréates s'est vue remettre un chèque de 2 000 euros.
 


Iliana Huyet et Sylvie Morane-Sac remportent respectivement les prix Santéclair du jeune optométriste et du jeune opticiens 2013.

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Elles Proposent
Identification