Ocam

Adrea Mutuelle, Apréva et Eovi-MCD se sont enfin dits « oui »

Aucun vote pour le moment

Nous vous l’annoncions fin octobre, c’est désormais officiel : Adrea Mutuelle a signé un accord majeur avec Apréva et Eovi-MCD pour la création d’une « Union Mutualiste de Groupe (UMG) » qui devrait les conduire à mettre en place le troisième pôle mutualiste de France, derrière Harmonie Mutuelle et le groupe MGEN. Ce groupement pèsera en effet 1,67 milliard d'euros de cotisations en santé, pour 3 millions de personnes couvertes.

Le secteur des Ocam poursuit donc sa concentration à marche forcée, pour in fine optimiser les coûts et la gestion des assurés. En décidant de créer une UMG, les trois mutuelles ont pris le parti de conserver leur indépendance tout en nouant des liens de solidarité financière forts et en s’impliquant dans un projet « structurant », selon Alain Tison, le président d'Apréva. Interrogé par nos confrères des Echos, Patrick Brothier, le président d'Adréa, a rappelé l’importance « de l’effet taille » qui doit leur permettre « de mieux faire face à la généralisation de la complémentaire santé d'entreprise [Accord national interprofessionel (ANI), ndlr], à la radicalisation de la concurrence, ainsi qu'à Solvabilité II [nouvelles normes prudentielles du secteur de l'assurance, ndlr] ».

Des synergies pour investir plus et mieux

Grâce à l’appui financier que leur confèrera l’UMG, les trois acteurs mutualistes espèrent « cofinancer et déployer des investissements importants, mais aussi saisir de nouvelles opportunités sur des marchés et des métiers en croissance ». L’idée consiste à s’attaquer au marché des TPE, en pleine croissance dans le cadre de l’ANI, tout en se développant dans le courtage et les grands comptes.
Avec une couverture touchant déjà plus de 28 000 entreprises et une excellente complémentarité territoriale, les trois entités pourront s'appuyer sur un réseau solide de 370 agences. Enfin, toujours en termes de synergies, les trois entités entendent tirer profit de leur alliance pour améliorer leurs systèmes d'informations, les achats..., tout en laissant la porte ouverte à d’autres partenaires mutualistes.
C’est donc le dernier grand mouvement de structuration du marché des Ocam de cette année 2014, déjà fortement marquée par les opérations de rapprochement, à l’instar du projet de Malakoff Médéric avec La Mutuelle Générale ou encore la fusion entre ViaSanté et Primamut, filiale de la mutuelle nationale d'AG2R La Mondiale, ou l'intégration annoncée d'ici à 2017 d'Ociane au sein du groupe Matmut. On rappellera pour finir la création par Identités Mutuelle, la Mutuelle Familiale et le groupe Entis Mutuelles d'une union de groupes mutualistes revendiquant 1 million de personnes protégées.

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Elles Proposent
Identification