Profession

« RAC 0 » : La réforme fait débat auprès des salariés !

Average: 5 (3 votes)

La réforme du reste à charge zéro en optique, dentaire et audioprothèse n’emporte pas l’adhésion des employés des grandes entreprises*. C’est l’un des enseignements de la 4e édition de l’enquête BVA-Adding sur les attentes des salariés en matière de protection sociale, relayée par nos confrères de l'Argus de l'assurance.

Dans le détail, si 51% considèrent cette réforme comme un plus, car ils ont régulièrement un reste à charge, 31% n’attendent aucun effet particulier compte tenu des prises en charge actuelles de leur assurance complémentaire collective.

A contrario, 18% estiment que cette réforme pourrait pousser les complémentaires santé à fixer leurs remboursements vis-à-vis des limites fixées dans le cadre du « RAC 0 », et ainsi, « ne plus laisser un libre choix ».

Vers une hausse des cotisations des complémentaire santé ?

5 salariés interrogés sur 6 (83%) considèrent que la réforme du « RAC 0 » en optique, dentaire et audioprothèse va entraîner une hausse des cotisations des complémentaires santé. Par ailleurs, 91% des répondants estiment que la Sécurité sociale doit revoir à la hausse les montants remboursés pour l’optique et le dentaire.

*Enquête réalisée du 28 février au 7 mars 2018 auprès de 2 002 salariés d’entreprises de 500 salariés et plus

Écrit par la Rédaction
Average: 5 (3 votes)
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Les consommateurs souhaitent de plus en plus disposer de leur achat immédiatement. Raccourcir les délais de livraison des verres serait-il un atout significatif dans votre relation client ?

Total des votes : 437

Identification