Profession

La prescription de lunettes correctrices par les opticiens plébiscitée par les Français

La prescription de lunettes correctrices par les opticiens plébiscitée par les Français
Aucun vote pour le moment

Afin de répondre à la pénurie d'ophtalmologistes qui engendre un temps d'attente moyen de 77 jours pour obtenir un rendez-vous, l'Insptection Générale des Finances (IGF) a proposé dans son rapport que les opticiens puissent prescrire des lunettes de correction. Sur leur site web, RMC et BFM TV ont mis en place un sondage début août afin de savoir si leurs auditeurs sont favorables ou non à une telle mesure. Avec un total de 855 votants, le oui l'emporte avec une écrasante majorité de 77%. 

Nous avons déjà eu l'occasion de vous rappeler certaines positions vis-à-vis d'une délégation de tâches plus étendue, la plus récente étant celle du sénateur socialiste Ronan Kerdraon qui a déposé en juin une proposition de loi sur la création de la profession « d'orthoptiste-optométriste », tout en relevant à 3 ans la formation des opticiens. Un débat qui pourrait être ravivé dès la rentrée. Pour rappel, l'actuelle ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, devrait présenter en Conseil des ministres les principales orientations de sa future loi Santé dans laquelle, elle accorde une place importante « aux transferts de compétences entre spécialités et professions ». 

De son côté, Arnaud Montebourg souhaitait restituer 6 milliards d'euros de pouvoir d'achat aux Français, en s'attaquant aux monopoles des professions réglementées avec un texte législatif prévu pour octobre. Pour y parvenir, le ministre s'était appuyé sur les conclusions de l'IGF qui préconise de rendre « plus aisée la prescription de lunettes correctrices par l'opticien ». 
Toutefois, il est encore trop tôt pour savoir comment les choses pourraient évoluer suite au remaniement gouvernemental. Ce dernier est en effet toujours en cours à l'heure de la rédaction de cette News. Même si nous savons déjà qu'Arnaud Montebourg a « repris sa liberté », on ignore si Marisol Touraine demeurera en poste et si le dossier sur les professions réglementées sera repris par un nouveau ministre, remis à une date inconnue ou simplement abandonnée...

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Votre magasin est-il équipé d’une solution de prise de mesures électroniques ?

Total des votes : 563

Identification