Economie

« On n'est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde », déclare Agnès Buzyn

Average: 5 (1 vote)

« On n'est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde », a déclaré la ministre de la Santé invitée ce 21 novembre de l'association des journalistes de l'information sociale (Ajis). Revenant sur la promesse d'Emmanuel Marcon d'une prise en charge à 100% de l'optique, de l'audio et du dentaire, Agnès Buzyn confirme la création « d'un panier de soins nécessaires », selon des propos rapportés par le Figaro.fr.

« Chez les dentistes, le panier de soins indispensables et le reste à charge zéro est déjà en discussion. Les négociations devraient aboutir courant 2018 », a indiqué la ministre. En revanche pour notre secteur et l'audio, « les négociations ont commencé début novembre et les consultations débutent tout juste. L'objectif est d'avoir un bon cadrage en 2018, mais il n'est pas sûr que l'on soit prêt pour le projet de budget de la Sécurité sociale 2019. On y travaille ardemment mais les filières sont complexes ».

Et l'enjeu est de taille : « On s'aperçoit que des jeunes sont en échec scolaire, car ils n'ont pas pu voir d'opticien », a alerté Agnès Buzyn. Toutefois, la ministre prévient : « On n'est pas là pour offrir des montures Chanel à tout le monde ou des verres antireflet qui filtrent la lumière bleue ». L'idée n'est donc pas de tout rembourser mais « de se mettre d'accord sur un panier de soins nécessaires, et que tout le monde puisse y avoir accès. Mon premier point, c'est la définition du panier de soins. Ensuite, on travaillera sur les coûts ».

Et de préciser : « Je n'ai pas une enveloppe financière prédéfinie dans laquelle j'essaie de faire entrer les soins au chausse-pied ».

Selon vous, que devrait contenir le panier de soins indispensables en optique ? Répondez en commentaire de cet article. 

 

 

Réagissez !
4 commentaires
Identifiez-vous pour poster des commentaires

Véronique Durand
Si j étais blindée de tunes... je mettrai les Chanel en vente à prix coûtant, rien que pour les emm... (hum) et leur montrer quelles lois de m... ils ont crees et les conséquences engendrées ! C est très facile de détruire ! Vive les ventes à rabais sur internet... on n aura bientôt plus besoin de fournisseurs ! !!!!!
Gerard Rouzier
Entièrement d'accord pour les montures. Par contre pour le filtrage de la lumière bleue, Madame le ministre à perdue une bonne occasion de se taire!
L'exemple est mal choisi lorsque l'on est en charge de la santé publique et que l'on ne fait rien pour contraindre les industriels à filtrer " à la source" les rayonnements néfastes pour nos rétines.
Gérard Rouzier
Hyères
Michel Deblais
A ce jour, on en est encore à 2,87 euros la monture, encore un peu loin de la monture Chanel.
Restons donc dans l'esprit d'un panier de soins nécessaires et techniquement suffisant. Les OCAM auront tôt fait de se positionner sur un tarif restrictif de tout ce qui ne sera pas inclus dans ce minimum financier, sans tenir compte de la moindre technicité, vous pouvez leur faire confiance.
Philippe Levasseur
Concernant les montures et dans le cadre d'une offre réellement mutualisée il me semble logique que la prise en charge financière soit plafonnée, pour ce qui est des verres, quand madame la ministre déclare: "ou des verres antireflet qui filtrent la lumière bleue", soit elle considère ne pas devoir rembourser les traitements AR, soit elle ignore que les prix entre les divers traitements haut de gamme sont les mêmes. A la limite, s'il est démontré que les traitement anti lumière bleue est réellement préventif de maladies, il serait au contraire logique de l'inclure dans le panier.
Les dernières annonces...
  • Agencement complet
    5 000 €
    -
    (17) Charente-Maritime

    Je vends l'agencement complet de mon...
Pratique
Sondage

Pour vous, qu’est-ce qui serait le plus profitable à la profession en 2019 ?

Total des votes : 566

Identification