Présenté officiellement à 12h30 ce samedi, lors du congrès de la Société française d'ophtalmologie (SFO), le verre Miyosmart Vision de Hoya apporte une solution « thérapeutique » à la pandémie de myopie attendue dans les 30 prochaines années. 

Depuis le début des années 2000, la prévalence de la myopie ne cesse de croître. En 2019, on dénombre 25% de myopes chez les 6-9 ans et 60% à 18 ans. Des chiffres, qui vont augmenter de 40% d’ici 2050. En effet, d’après une étude australienne parue dans la revue Ophtalmology, 4,76 milliards de personnes seraient myopes, soit 49,8% de la population mondiale (54% de la population européenne). A titre de comparaison, selon l’OMS, il y a 3,6 milliards de myopes dans le monde actuellement, soit 33,3% de la population mondiale.

Face à cette pandémie qui nous attend d'ici 2050, il est essentiel d’intervenir avant l’âge de 10 ans. Face à cet enjeu mondial de santé public, des solutions se profilent depuis plusieurs années avec un traitement à base d'atropine ou avec le port de lentilles de contact. Mais pour la première fois, Hoya lance en France un verre de freination de la myopie des enfants : Miyosmart Vision.

Son fonctionnement

Ce verre repose sur la technologie DIMS (Defocus Incorporated Multiple Segments), présente sur une surface de 33 mm de diamètre sur le verre.

Verre Miyosmart Vision

Verre Miyosmart Vision

Cette technologie comprend une zone optique centrale pour corriger l’erreur de réfraction (myopie et astigmatisme) et plusieurs centaines de segments de puissances convexe, assurant une défocalisation myopique. Résultat : 50% des rayons sont focalisés sur la rétine et 50% en avant, quelle que soit la position du regard.

La création d'une défocalisation myopique (apportant des rayons en avant de la rétine) empêche l'allongement axial du globe oculaire lié à la progression de la myopie.

Illustration de l'oeil myope 

 

Principe de fonctionnement du verre Miyosmart Vision

Effet freinateur de 59% sur la valeur de la myopie

Pour preuve, une étude clinique en double aveugle menée pendant 2 ans par l’université polytechnique de Hong-Kong auprès de 160 enfants a conclu à un effet freinateur du verre de 59% sur la valeur de la myopie et de 60% sur la longueur axiale de l’œil. Résultats comparables, selon Hoya, à l’atropine (59%) et supérieurs à l’orthokératologie (45%). Le Pr. Brémond-Gignac, ophtalmologiste à l'hôpital Necker-enfants malades, mène actuellement une étude française sur 160 cas.

« Comme vous l’imaginez, nous sommes très fiers chez Hoya Vision Care de vous présenter cette première mondiale en Europe. C’est une solution simple de freination de la myopie, efficace et non invasive que les professionnels de santé visuelle attendaient. Cette innovation décisive souligne le leadership de Hoya dans l’optique médicale et les technologies. Je pense qu’Hoya Miyosmart Vision marquera un tournant fondamental pour la filière optique pour les 20 prochaines années », commente Jean-Michel Lambert, directeur général Hoya Lens France.

Synergie ophtalmologiste – opticien

Pour garantir l’efficacité du verre, un suivi coordonné de l’ophtalmologiste et de l’opticien est particulièrement nécessaire : contrôle de la vue tous les 6 mois avec une nouvelle prescription si besoin.

Autres recommandations : un rendez-vous chez l’opticien 15 jours après la remise de l’équipement, puis tous les 3 mois (surveillance de l’ajustage et de la satisfaction globale).

Pour cette raison, Hoya met en place une formation et une certification Opticien Expert Hoya Miyosmart Vision.

Gammes & spécifications techniques 

Ce verre convient aux enfants entre 5 et 16 ans. Gamme de puissance jusqu’à -10D et cylindre jusqu’à 4D. Matériau : polycarbonate (1,591).

Gammes & spécifications techniques