0%
    Profession

    Précisions sur l'intégration des opticiens au système LMD

    Précisions sur l'intégration des opticiens au système LMD
    Aucun vote pour le moment

    Suite à notre article du 9 avril sur l'intégration de la profession d'opticien au système LMD, la Fnof (Fédération Nationale des Opticiens de France) a souhaité apporter des précisions au dossier.
    En premier lieu, le syndicat rappelle que, d'ici à 2012, tous les paramédicaux se verront reconnaître le grade de la licence. Cette reconnaissance concernera en priorité les infirmiers, orthophonistes et kinésithérapeutes.
    Mais cette reconnaissance n'implique pas la modification des titres d'exercices : "il faut bien faire la différence entre grade universitaire et diplôme d'exercice" précise Alain Gerbel, Président de la Fnof, en ajoutant que "dans l'esprit des textes, masters et doctorats devraient servir à l'enseignement et à la recherche".

    Pour la profession d'opticien, il faut désormais déterminer le type de licence - générale ou professionnelle - et trouver des correspondances entre grade universitaire (licence et master) et diplôme d'exercice. "En effet, à ce jour, tous les paramédicaux sont reconnus à un niveau bac +2, quelque soit leur nombre d'années d'études".
    Si les négociations se font profession par profession, le gouvernement a souhaité un cadre de travail permettant, conformément aux objectifs de la LMD, des accès transverses aux différents niveaux de formation. "Tout cela doit se faire à enveloppe budgétaire constante, et nécessairement, des regroupements ou des troncs communs de formation seront à prévoir entre professionnels".
    Concernant l'optique, la Fnof souhaite "que le diplôme d'exercice soit la licence". "Cela fait partie des discussions, mais il ne faut pas oublier tous les opticiens qui exercent aujourd'hui avec un simple BTS" explique Alain Gerbel.

    Enfin, concernant la loi HSPT, qui vise notamment à renforcer les coopérations entre les professionnels de santé, "les textes sont en cours de discussion, notamment au Sénat et il est encore beaucoup trop tôt pour se prononcer sur ces coopérations qui, pour être mises en place, devront faire l'objet de protocoles" conclut-il.

    Réagissez !
    Identifiez-vous pour poster des commentaires
    Les dernières annonces...
    Pratique
    Elles Proposent
    Sondage

    Depuis le début de l’année, la mise en place du 100% Santé a donné lieu à de nombreux dysfonctionnements impactant votre activité. Quelle est la variation de votre CA sur les 15 premiers jours de 2020 par rapport à la même période en 2019 ?

    Total des votes : 451

    Identification