Profession

Les partisans de l'optométrie s'organisent pour faire reconnaître cette pratique en France

Aucun vote pour le moment

Le 29ème Congrès d'Optométrie et d'Optique de Contact se tiendra les 24 et 25 janvier à Paris. Cette rencontre organisée par l'AOF (Association des Optométristes de France) en partenariat avec l'UDO (Union des Opticiens) se déroulera cette année dans un contexte particulier : il y a 6 mois, le député Elie Aboud (UMP) a en effet déposé une proposition de loi visant à reconnaître l'optométrie en France, qui a recueilli à ce jour le soutien d'une cinquantaine de ses confrères. Ce sujet fera l'objet, durant le Congrès, d'une table ronde le 25 janvier après-midi. Intitulée "Vers une réglementation de la pratique de l'optométrie", celle-ci réunira Philippe Verplaetse, Président de l'AOF, Henri-Pierre Saulnier, Président de l'UDO, Jean-François Marinacce, Président du SNO (Syndicat national des optométristes) et, sous réserve de disponibilité, le député Elie Aboud.

Les syndicats évoqueront leurs différences d'appréciation pour faire avancer le projet

"Cette table ronde sera "oecuménique". Nous évoquerons ce qui nous rassemble, à savoir la proposition de loi sur l'optométrie, et nos points de divergence : la possibilité de faire du dépistage, qui n'est pas prévue par le texte proposé par Elie Aboud, et la limitation de la prescription de lunettes ou de lentilles aux plus de 16 ans. En effet, au niveau physiologique, cet âge ne correspond à rien" nous a expliqué Philippe Verplaetse.
Le Président du syndicat présentera les autres actions prévues en 2010, comme l'utilisation de la loi HPST : "ce texte prévoit de développer la coopération entre les professionnels de santé, et j'annoncerai, lors du Congrès, un projet visant à en faire un levier pour l'optométrie. Cette initiative n'entrera pas en concurrence avec la proposition de loi : les deux peuvent être complémentaires".

Vers la création d'un Conseil scientifique de l'optométrie

Autre perspective : la création, dès cette année, d'un Conseil scientifique de l'optométrie. "Cette idée est soutenue par la Haute Autorité de Santé, et bien sûr par l'UDO et le SNO. Ce Conseil serait chargé, entre autres, de définir le rôle de l'optométriste et de réguler les pratiques. Certes, l'optométrie n'est pas réglementée en France, mais le fait d'organiser une science n'a rien à voir avec l'activité professionnelle, et cela peut servir à terme pour l'élaboration des futures formations, les prérogatives des professionnels...", argumente Philippe Verplaetse.
Les tenants de l'optométrie ont décidé d'unir leur force pour faire avancer leur projet : "Aujourd'hui, l'AOF souhaite créer une vraie fédération avec ceux qui sont favorables à une évolution positive de la profession. Nous pèserons ainsi davantage auprès des pouvoirs publics".

Environ 400 personnes sont attendues au Congrès, qui accueillera par ailleurs de nombreuses conférences scientifiques. Parmi les thèmes abordés : "Allergies oculaires et lentilles de contact", "Mieux utiliser les lentilles silicone-hydrogel", "L'oeil sec", "Progrès récents dans la recherche sur la myopie"... Les participants découvriront également les nouveautés produits et matériels à travers une exposition industrielle réunissant une vingtaine d'exposants. Programme, renseignements et inscriptions : cliquez ici.

Voir aussi notre émission télévisée : L'optométrie en débat, avec la participation de la quasi totalité des dirigeants des syndicats de la filière de santé visuelle.

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Êtes-vous favorable aux cabines de téléconsultation en magasin ?

Total des votes : 4782

Identification