Ocam

Appel d'offres verriers : la réponse de Santéclair à la lettre de Novacel

Aucun vote pour le moment

En réaction à la lettre que Novacel a adressée aux cabinets d'Arnaud Montebourg et de Marisol Touraine, Santéclair s'est également manifestée auprès des deux ministères en leur faisant parvenir ses observations, le 1er août dernier. « L'occasion de rappeler le bien-fondé de notre appel d'offres ainsi que le sérieux et la rigueur qui ont animé son déroulement », souligne la plateforme. 

Principal point soulevé dans la missive de Roger Düning, PDG de Novacel, le choix qu'a fait Santéclair de ne pas retenir une société dont les verres sont dans leur intégralité fabriqués en France. « Si le mode de fonctionnement de cette plateforme se généralise à d'autres, écrit-il, quel autre choix aurons-nous que de nous aussi faire fabriquer nos verres en Asie pour plus de rentabilité et en conséquence de licencier les personnes employées sur le site de production en Picardie ? » Santéclair rappelle que le fait de fabriquer en France n'aurait jamais pu être un critère exigé car contraire au droit européen. « En revanche, a été considéré comme un plus (et un plus uniquement à condition de répondre aux critères exigés) le fait de proposer des verres disposant du label Origine France Garantie (label qui répond à un cahier des charges Afnor) », précise-t-elle. 

Dans sa réponse, la plateforme assure que son appel d'offres a été réalisé avec rigueur et sérieux : « L'invitation à participer a été adressée en recommandé à l'ensemble des fabricants soit 31. Parmi eux, 11 ont fait le choix d'y répondre. Les critères d'évaluation portés à la connaissance des verriers ont été déposés chez un huissier de justice. Une première sélection a permis de retenir cinq fabricants en « short-list » qui ont par la suite été reçus pour une soutenance afin de récolter un complément d'information. Une pratique courante dans un processus d'appel d'offres. A l'issue de cette sélection, les trois meilleures candidatures ont été retenues : celles de Carl Zeiss Vision, Essilor et Seiko Optical ». 

« Malgré toutes ses qualités, l'entreprise Novacel n'a pas présenté un dossier aussi performant que certains de ses concurrents, notamment en matière de recherche et développement (aucun brevet déposé depuis plus de 3 ans, aucune publication scientifique), de notoriété de la marque auprès du public français ou encore de services proposés aux opticiens », continue Santéclair. 

« Notre nouveau réseau d'opticiens partenaires sera en place au 1er janvier 2015. Les détracteurs de ce dispositif n'ont de cesse de pointer l'inévitable baisse de qualité des produits proposés par les opticiens partenaires tant leurs tarifs sont moins élevés que ceux du marché. Ils vont désormais devoir trouver de nouveaux arguments... », conclut-elle.

Selon nos informations, d'autres verriers seraient susceptibles de remettre en cause l'appel d'offres Santéclair. A suivre...

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Elles Proposent
Sondage

Comment vous sentez-vous à l’approche du 1er janvier ?

Total des votes : 115

Identification