Profession

Les Français sont en rupture avec la politique de santé mais adhérent au reste à charge zéro en optique

Average: 5 (4 votes)

Depuis quelques années, les Français semblent en désaccord avec les décisions du Gouvernement en matière de santé. Voici l’enseignement d’un récent sondage BVA pour les Contrepoints de la santé*.

En effet, 73% des répondants estiment que le système de santé s’est dégradé lors de ces 5 dernières années. Plus de 66% d’entre eux avouent par exemple ne pas avoir connaissance des propositions du nouveau Gouvernement. Pire, seulement un Français sur 10 est au courant de la consultation citoyenne lancée par le ministère sur la Stratégie nationale de santé. Globalement, seule une personne interrogée sur deux pense que la politique de santé va dans le bon sens.

Pourtant, la qualité et l’accès aux soins sont la préoccupation principale des citoyens. 60% jugent cet axe prioritaire, devant la lutte contre les inégalités de santé (20%) et la prévention (17%).

La question des restes à charge pour l’optique, l’auditif et le dentaire est aussi centrale. 92% des répondants adhèrent à cette proposition de campagne d’Emmanuel Macron. A contrario, le développement des médicaments génériques et biosimilaires, le renfort de la protection vaccinale ou le développement de la téléconsultation est moins prioritaire.
*Etude réalisée en ligne auprès de 1080 Français de 18 ans et plus le 15 novembre 2017.

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Elle Franchise
Elles Proposent
Identification