Profession

70% d'entre vous adhèrent à un ou plusieurs réseaux de complémentaires santé

Aucun vote pour le moment

Les réseaux mis en place par les complémentaires santé alimentent l'actualité de notre secteur. Nombre d'entre vous s'insurgent contre les tarifs qu'ils imposent, mais chaque appel d'offres suscite de nombreuses candidatures d'opticiens qui espèrent, via ces réseaux, développer leur clientèle, leur volume de vente et proposer le tiers-payant à un maximum de clients. Mais combien d'entre vous y adhèrent ? Notre dernier sondage (939 répondants) nous a permis d'évaluer la part de ceux qui développent ce type de partenariat : il révèle que 70% des Acuinautes appartiennent à un ou plusieurs de ces réseaux, ouverts ou fermés.

Dans le détail :

- 35,6% adhèrent à 1 ou 2 réseaux ouverts ou fermés
- 34,2% adhèrent à plus de 2 réseaux ouverts ou fermés
- 30,2% n'adhère à aucun réseau

Malgré ses contraintes (notamment la pression tarifaire), l'adhésion à un réseau apparaît donc, pour la plupart d'entre vous, avantageuse pour votre activité. En effet, elle vous offre la possibilité de pratiquer davantage de tiers-payant : or, ce service est jugé indispensable par 59% des porteurs de lunettes. Et, pour 36% d'entre eux, le fait de ne pas pratiquer le tiers-payant est un motif de renoncement d'achat et de changement d'opticien (enquête CDO / Gallileo Business Consulting, mars 2012*). En revanche, l'appartenance à un réseau ne garantit pas un flux considérable de clientèle : 39% des porteurs informés de l'existence d'un réseau et de ses avantages décident de ne pas se rendre chez un opticien partenaire (contre 19% en 2010). Seulement un tiers (33%) des adhérents se rendent finalement dans le magasin préconisé par leur complémentaire santé (ceux-ci renouvellent cependant plus leur équipement : tous les 2,6 ans en moyenne contre 3 ans pour ceux achetant hors réseaux). Les Français se montrent de plus en plus attachés au libre choix de leur opticien : 57% refusent aujourd'hui d'y renoncer, contre 38% en 2010.

*Enquête réalisée auprès de 915 porteurs de lunettes bénéficiant tous d'une complémentaire santé. Après avoir communiqué ses résultats auprès des décideurs du monde économique, des secteurs de l'assurance et de la protection sociale, la CDO vient de céder les droits d'utilisation de cette étude à la Fnof (Fédération nationale des opticiens de France), qui l'utilisera pour sensibiliser les consommateurs à la pratique des réseaux de soins.

Écrit par la Rédaction
Aucun vote pour le moment
Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Vos clients manifestent-ils un intérêt pour le made in France ?

Total des votes : 523

Identification