Tandis que le Gouvernement n'a obtenu qu'une majorité réduite lors du vote de confiance hier sur son programme de stabilité budgétaire, les entrepreneurs de l'optique demandent solennellement à l'Etat de « reconsidérer cette mesure » de plafonnement des remboursements. La fronde se poursuit contre la mise en place du plafonnement de remboursement des soins optiques. Après avoir publié au Journal du Dimanche une lettre ouverte dénonçant les risques que cette mesure fait peser sur le secteur, les fabricants français ont décidé d'enfoncer le clou mardi 29 avril en republiant le document dans les colonnes du journal Le Monde. Avec une nouveauté pouvant fortement marquer les esprits : une carte de France signalant les régions où se répartissent les 84 implantations de production de la filière. 
Rappelons que dans ce message visant à interpeller le premier ministre Manuel Valls, les industriels de l'optique affirment que le plafonnement des remboursements des soins de la vue « fera du coût de fabrication le seul élément de concurrence et exclura nos produits du marché au profit de ceux des pays à bas coût. » Et de marteler encore et toujours que cette réforme « condamnera nos 10 500 salariés directs dans nos sites français ». 

Pointant les « contradictions » du projet de loi, leurs critiques se concentrent sur le pouvoir d'achat qui ne sera pas amélioré, la loi provoquant surtout « une ponction d'une centaine d'euros en moyenne pour plus de 10 millions de Français », sans faire pour autant baisser les prix des mutuelles. A noter enfin que les représentants du Gifo ont également porté leur voix à Bercy où ils ont été reçus par les conseillers d'Arnaud Montebourg, notre ministre du Redressement productif qui se présente volontiers comme le défenseur du Made in France et grand protecteur des entreprises nationales. 

gifo-carte-sites-industriels.jpg

 

Pour lire l'intégralité de la Lettre ouverte, merci de cliquer icipdf_gifo_carte_industriels.pdf