Profession

Le projet de loi Hamon instaure « une restriction de vos libertés », selon l'UDO

Le projet de loi Hamon instaure « une restriction de vos libertés », selon l'UDO
Aucun vote pour le moment

Alors que le projet de loi relatif à la consommation doit être de nouveau examiné devant le Sénat dès ce lundi 27 janvier, l'Union des Opticiens (UDO) estime qu'il « introduit la restriction de notre liberté en rendant l'ordonnance obligatoire pour délivrer un équipement ». Son article 17 quater, concernant notre profession, prévoit en effet que « la délivrance de verres correcteurs est subordonnée à l'existence d'une prescription médicale en cours de validité ».

Catherine de la Boulaye, présidente du syndicat, rappelle que « le Code de la santé publique depuis 70 ans définit les compétences des opticiens- lunetiers et autorise ceux-ci à délivrer un équipement au-delà de 16 ans. Revenir en arrière ce serait :
• Modifier le code de la santé publique défini par le Ministère de la Santé,
• Réduire nos compétences et aller à l'inverse de ce qui se passe chez nos voisins européens,
• Compliquer le remplacement d'un équipement en urgence (casse etc...),
• Empêcher la vente d'un équipement aux français non assurés ou ne souhaitant pas de remboursement, ainsi qu'aux européens et étrangers ».

« N'oublions pas que 97% des français ont un contrat santé et qu'ils bénéficient d'un remboursement lui-même conditionné par une ordonnance en cours de validité », poursuit la présidente de l'UDO. Si le projet de loi prévoit aussi d'allonger la durée de validité de l'ordonnance de 3 à 5 ans, « en échange il y aura obligation pour le porteur de passer chez l'ophtalmologiste. Il s'agit donc d'une liberté surveillée ».

« C'est dans cet esprit que l'UDO se bat et défend auprès des élus la liberté pour un opticien de vendre un équipement optique à tous, français et étrangers au-delà de 16 ans comme dans l'ensemble des pays européens, l'ordonnance restant obligatoire uniquement pour le remboursement et ce en tant que spécificité française », assure le syndicat.

Lire aussi :

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Quelle est la variation de votre chiffre d'affaires (CA) sur le mois de juillet par rapport à l'année dernière ?

Total des votes : 552

Identification