Profession

PPL Le Roux - Sénat : les Acuinautes ont la parole...

PPL Le Roux - Sénat : les Acuinautes ont la parole...
Aucun vote pour le moment

Hier matin, la Commission des Affaires sociales du Sénat a adopté le texte sur la proposition de loi relative aux réseaux de soins. Suite à ces annonces, vous avez été nombreux à réagir sur notre forum. Pour notre acuinaute Superopt, « finalement ce n'est pas une surprise ! Ça se passe comme prévu à part que les sénateurs ont été un peu longs ». De son côté, Eclipse se demande ce « qu'en dira Bruxelles ». Un recours à l'échelle européenne qui ne semble pas convaincre Capricorne Junior car « le temps que Bruxelles l'apprenne, étudie le dossier et rende un verdict qui n'ira pas forcément dans notre sens, et enfin le temps que la France se plie à la loi européenne, je pense que les voitures voleront, fonctionneront à l'hydrogène et qu'on sera capable de vivre sur Mars ».

« C'est limite anticonstitutionnelle », s'indigne Alladin qui espère que les « Sages retoqueront le texte ». Notre acuinaute Gammara estime que « la place de l'innovation dans l'optique pour les verres et les montures va se réduire comme peau de chagrin ». « Merci aux principales enseignes qui, pour un peu plus de profit, ont bâti des partenariats avec les mutuelles et entretenus les réseaux fermés, attaque Cyberneo. Ils ont vendus leur âme pour quelques dollars de plus et détruit le métier en termes de crédibilité et de solidarité entre confrères ». Pour Vincent Collin, la solution paraît plus qu'évidente : « la sortie des réseaux ».

Enfin, concernant l'amendement déposé par le sénateur Yves Daudigny et adopté par la Commission des Affaires sociales, réservant les réseaux de soins fermés aux seuls opticiens dans le but de réguler la démographie de notre profession, notre acuinaute Echoes pense qu'une « régulation devrait se faire en concertation avec les acteurs du secteur, sur plusieurs années avec une baisse du nombre de diplômés et un numerus clausus permettant d'arriver au maillage souhaité ». « Personnellement, je dirais qu'il ne faut pas que l'optique soit un cas particulier, continue Caro Junior. Il faut qu'on se batte pour les réseaux ouverts ». Pour Tatayoyo, « il va être temps de comprendre enfin que le marché de l'optique n'est qu'une contrepartie offerte aux Ocam vis-à-vis du déremboursement. En impactant le marché optique et en imposant les prix, les complémentaires vont économiser ce qu'elles vont dépenser en soins courants ».

Lire aussi :
- PPL Le Roux - Sénat : vos syndicats réagissent...
- PPL Le Roux - Sénat : des réseaux fermés ? Oui, mais qu'en optique !
- PPL Le Roux : les sénateurs doutent des remboursements différenciés !
- Vidéo : la PPL Le Roux, « un combat décisif qu'il faut mener pour l'avenir de cette profession », selon le sénateur Cornu
- Réseaux : une nouvelle proposition de loi vise à garantir le libre choix du consommateur

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Elles Proposent
Sondage

Comment vous sentez-vous à l’approche du 1er janvier ?

Total des votes : 116

Identification