Profession

France 5 scrute à nouveau « le business très flou » des lunettes en prime-time le 27 février

France 5 scrute à nouveau « le business très flou » des lunettes en prime-time le 27 février
Aucun vote pour le moment

La salve médiatique contre la profession continue ! Après Envoyé Spécial sur France 2, l'émission "Le doc du dimanche" sur France 5 aura pour thème, le 27 février prochain, "Les yeux, les lunettes, un business très flou". Ce reportage de 52 minutes, diffusé à 20h35, vise à faire le tour de notre secteur, et se consacre en grande partie aux fraudes déjà dénoncées en force par la presse grand public.

 

« Faire intervenir des syndicats n'aurait rien apporté »

"Nous avons réalisé une séquence ‘vérité des prix', en montrant que les tarifs sont souvent fixés "à la tête du client", et varient du simple au triple pour une même ordonnance selon les magasins", nous a expliqué en avant-première le reporter Renaud Fessaguet, sans préciser cependant si les devis sont réalisés sur la base de produits identiques. Le reportage intègre aussi une visite en Corée, "où des opticiens français achètent des verres à seulement 5 euros". "Nous montrons aussi comment certains achètent des montures à Aubervilliers pour les revendre en première paire. Le but est d'ouvrir les yeux des consommateurs". Autre sujet traité : les optimisations de facture. Muni d'une caméra cachée, le journaliste veut, comme ses prédécesseurs, les dénoncer, en appuyant ses images par le témoignage de l'intervenant habituel sur le dossier : Santéclair. "Certains magasins nous ont même proposé un avoir", dénonce Renaud Fessaguet, qui regrette "des conditions d'exercice laxistes pour un métier paramédical". Les syndicats professionnels, qui auraient pu défendre la profession contre ces partis pris, sont les grands absents du reportage. "C'est volontaire, car ils tiennent toujours le même discours, celui des "brebis galeuses" qui ne doivent pas ternir toute une profession. Cela n'aurait rien apporté au sujet", justifie le réalisateur.

 

Un tour complet de la question optique

Le documentaire ne se veut cependant pas totalement en charge. Il brosse un portrait du métier d'opticien (tourné dans les magasins "Les plus belles lunettes du monde", Paris 1er, et Optic Land, Paris 4ème) et consacre une séance complète aux lunettes d'exception fabriquées par la Maison Bonnet, "pour faire rêver". Le reportage fait également un focus sur un jeune créateur de montures, et consacre une séquence à la chirurgie réfractive, comparant les tarifs des interventions en France et en Turquie.

Les chiffres d'audience du « Doc du dimanche » sont très variables. L'émission peut réunir, selon le sujet traité, jusqu'à 1,5 million de téléspectateurs.

Voir aussi notre plateau TV Silmo 2010 : Les opticiens ont mauvaise presse, comment réagir ?

Réagissez !
Identifiez-vous pour poster des commentaires
Les dernières annonces...
Pratique
Sondage

Votre magasin est-il équipé d’une solution de prise de mesures électroniques ?

Total des votes : 623

Identification